vendredi 31 décembre 2010

On oublie 2010, on accueille 2011

Aujourd'hui c'est le dernier jour de l'année. Année 2010, année qui restera très certainement ancrée dans les souvenirs, pour sûr. Année sentence, année vengeance, année où les pendules sont remises à l'heure.

31 décembre 2010.

On l'aura, cette année, une fois n'est pas coutume, terminée en "beauté" si on peut le dire. Malheureusement, la Grèce est apparemment encore une fois à la une par cet acte terroriste d'hier matin qui n'a heureusement fait de victimes.

Demain, nous entamons une nouvelle décennie. Pouvons-nous nous permettre, demain, d'espérer ? L'espoir fait vivre dit-on. Espérons donc !

2010, donc l'année des petits espoirs et des grandes émotions.
- n'oublions la condamnation à mort par lapidation de l'iranienne Sakineh qui est une honte pour l'humanité entière. Restons alertes et ne pas oublier que quelque part, ici et ailleurs, des femmes souffrent.
- la crise économique dont nous sommes en train de vivre au quotidien
- les moments d'espoir quand les mineurs ont été libérés après des jours enterrés sous terre au Pérou
- la mode des macarons et des cups cakes

Bonne année donc à tous en donnant la priorité à la santé, au bonheur et à la fraternité.

Demain, 1er janvier, année de toutes les résolutions, patience... 

lundi 27 décembre 2010

Jacqueline de Romilly, la nationalité de la connaissance

Qui n'aura été plus Héllène que Jacqueline de Romilly ? Qui n'aura été plus apte à accéder à la nationalité helléne qu'elle ? Elle n'a pas gagné la nationalité hellène de façon fortuite... Elle l'a mérité, vraiment.

Plus d'un demi siècle consacré aux Lettres grecques, "après avoir été la première femme professeur au Collège de France, Jacqueline de Romilly a été la première femme membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres (1975) et a présidé cette Académie pour l’année 1987. Elue à l'Académie française en en 1988, elle est membre correspondant, ou étranger, de diverses académies et docteur honoris causa de nombreuses universités ; elle a reçu, en 1995, la nationalité grecque et elle est devenue en 2000 Ambassadrice de l'Hellénisme.

Cette grande Dame, Immortelle, s'est éteinte mais pour la Grèce et les Grecs, pour le monde, "ζεί" (elle vit).

mardi 30 novembre 2010

Grèce, on se demande ou est passé l'hiver

Demain, 1er décembre. Aujourd'hui, même si le temps était maussade le thermomètre approchait les 25°. Beaucoup d'entre nous vous diront qu'ils se sentent oppressés par cette chaleur inusuelle pour la saison, il est vrai que ce temps ressemble davantage au début de l'été qu'au début de l'hiver. Non que l'hiver en Grèce soit très rude en général, car nous passions très souvent du maillot au manteau et vice et versa, les météorologues annoncent que ce mois de novembre est l'un des plus chauds des dernières décennies (depuis les années soixante parait-il).

Les prévisions sont tout aussi rassurantes pour notre porte-monnaie : il semblerait que ce temps hors-norme devrait durer jusqu'à Noël, en alternance avec quelques journées un peu plus froides et pluvieuses, juste l'histoire de nous rappeler qu'on est en hiver.

Le plus dure de l'histoire, c'est que poussées par les habitudes les femmes portent des bottes, d'autres ont sorti leurs anoraks et doudounes. Les quelques touristes circulent très légèrement habillés : c'est vrai qu'ailleurs l'Europe grelotte sous la neige.

C'est tout de même bien la première fois depuis que je suis en Grèce qu'on a la chance, compte tenu de la crise et des restrictions, d'avoir un tel temps. Pas de chauffage pour le moment, ou si peu pour casser l'humidité qui s'installe.

En espérant que ce bouleversement ne sera que passager car malgré tout c'est quand même trop bizarre d'avoir plus de 20° à l'approche de Noël, le compte à rebours est lancé pour les fêtes. J'attendrai qu'il fasse un peu plus froid pour décorer notre sapin de Noël et illuminer notre maison.

lundi 29 novembre 2010

Aïe et ouille, ai testé l'épilation orientale

Séance beauté : j'ai testé pour vous l'épilation au fil.

Autant vous dire que c'était la première fois pour moi, j'en avais même pas entendu parler. Je connaissais toutes les sortes d'épilation : rasoir, crème, cire et même l'orientale Halaoua, le caramel à épiler très courant en Grèce.

Proposé par ma gentille esthéticienne pour l'épilation du duvet (non, non pas une moustache tout de même !) de la lèvre supérieure, je me suis dit : tin afto ??? mais qu'est-ce-que c'est ???

Technique, il paraît millénaire orientale, pratiquée en Iran, en Turquie, en Asie et ici, est une méthode très originale, qui respecte l'environnement (et oui seul une bobine de fil est utilisée et pas toute la bobine), très hygiénique (aucun souci de réaction allergique) et pas cher (5 euros).

La méthode : faire un anneau avec le fil à coudre. Tenir le fil entre ses doigts, torsadés de nombreuses fois, de manière à ce que le poil soit emprisonné entre les fils, arrachés, le bulbe compris, même le duvet très fin est supprimé. Bon, je me sens pas vraiment prête à le faire toute seule mais la technique est époustouflante.

En fin de compte, aïe et ouille, ca un peu mal mais le résultat est surprenant. Pas de rougeur, pas de danger de se brûler comme avec la cire. Il paraît que la méthode est pas mal non plus pour les sourcils pour ne pas dire la meilleure.

2021, le bout du tunnel ?

Et voilà on en a encore pour ... 2021 - 2010 = 11 années, soit six années de plus initialement prévues.

J'aurai bien aimé être optimiste mais là c'est difficile. Je voudrais demander aux Argentins ce qu'ils ont à dire...

Qui rembourse ses dettes s'enrichit : 110 milliards d'euros qu'il faudra pierre par pierre, ou plutôt euro après euro, rembourser pour cet emprunt auprès de l'UE et du FMI.

Comme disent ici les Grecs : Qui va payer les pots cassés ?

dimanche 28 novembre 2010

Grèce, les marchés de Noël

Ici en Grèce, les marchés de Noël sont plutôt organisés par des associations, des écoles et organismes qui n'ont qu'un seul but, la charité.

Ce genre de manifestations sont en général les uniques moyens pour pouvoir récolter des fonds pour la survie de leur association.

Cette année encore, les marchés de Noël, appelés ici "pazari (Χριστουγεννιατικο Παζαρι!)" ou "bazaar" fleuriront sous la houlette de leurs bénévoles.

Essayons de faire une liste des prochains bazaar de Noël d'Athènes, n'hésitez pas à l'enrichir :

- L'association "Athènes Accueil" organise son marché de noël à l'Institut Français d'Athènes, le 4 décembre de 11 à 16 heures au profit de l'association.
 www.athenesaccueil.com/



- Un petit clin d'oeil à Valérie Patelis présente elle-aussi au Marché de Noël de l'IFA, bloggeuse à grand coeur (http://lenezdanslescasseroles.typepad.com) qui ramasse des fonds pour nos amis à quatre pattes

http://lenezdanslescasseroles.typepad.com









- Le blog "XE-Blogarisma" organise chaque année un bazaar pour les enfants de moins de trois ans vivant avec leurs mamans ... en prison. Dimanche 5 décembre au Cabaret Voltaire (Marathonos 30, Metaxourgio) de 11 à 22 heures.
Xeblogarisma

- L'Amicale des Alsatiens et amis de l'Alsace en Grèce organise leur rituel "CHRISTKINDELMÄRIK" le 4 et 5 décembre au Foyer Suisse, Impasse Skaramanga 4B (Patission 59, à l’angle de la banque Millenium, M°Victoria, Tél : 210 6233912 E-mail : michouleoni@yahoo.com).







- 11 & 12 décembre, pour nos amis les animaux : Nea Filadelphia (rue Dekeleias et Attaleias), l'Association pour la défense des animaux (Φιλοζωικος Συλλογος Ν. Φιλαδελφειας) vous attendent de 10h à 21h00





 
 - Le Bazaar de Noël de l'association "Make-a-wish"au profit des enfants très très malades vous attend également les 4 & 5 décembre à l'Ecole Gréco-allemande ATHENER SCHULE.
http://www.makeawish.gr/








- La Fondation Hatzikyriakio pour la protection des enfants (Χατζηκυριάκειο Ίδρυμα Παιδικής Προστασίας) organise comme les années précédentes leur bazaar de Noël les 18 et 19 décembre de 10 à 20 heures (rues Kleisovis 18, Le Pirée).
http://www.xatzikiriakio.gr




A Thessalonique, chez nos amis :

- du 24 au 31 décembre l'organisation "To Xamologo tou Paidiou" a son bazaar de Noël au profit des enfants orphelins, quotidiennement de 9 à 21 heures (rue Ermou et Aristotelous)

Grèce, horaires de Noël, le jeu en vaut la chandelle ?

A défaut de clientèle -les rues sont bien désertes cette année - les horaires continus des magasins pour Noël ont été annoncés.

Pour ceux qui font leurs achats à la dernière minute, ou ceux qui attendent impatiemment leur gratification de Noël (le fameux 13ème mois tant décrié depuis un an), les magasins feront portes ouvertes en horaires continus dès le 16 décembre et ce jusqu'à la fin de l'année.

Ils seront donc ouverts quotidiennement de 9h du matin à 21 heures, sauf les veilles des fêtes, les 24 et 31 décembre où ils fermeront à 18h. Et pour donner un jour de rab aux inconditionnelles (je mets au féminin exprès...) des emplettes dominicales, ils seront ouverts le dimanche 19 décembre de 10h à 18h00. 

Les magasins seront fermés les 25 et 26 décembre puis les 1er, 2 et 3 janvier 2011.

Je trouve quand même délirant, quand nous savons pertinemment que les magasins enregistrent des chiffres d'affaires en chute libre, d'ouvrir le dimanche. Premièrement, est-ce-que vraiment rentable pour les propriétaires de payer leurs employés en heures supplémentaires ?

Et puis, excusez-moi tout de même, n'avons-nous pas le temps de faire nos courses sans que les magasins soient ouverts ce dimanche ? Personnellement, toutes ces années je ne suis jamais allée faire mes achats le dimanche ... N'avons-nous pas autre chose à faire que d'aller au supermarché le dimanche ?

Faire un tour en forêt ? Etes-vous allés visiter le Parc Antonis Tritsis à Ilion ? Le jardin National derrière la place Syntagma ? Les jardins de la Présidence de la République ? Une grande ballade sur les flancs de la montagne Parnitha ?

Mesdames, boycottons les magasins ouverts le dimanche ... Si vous ne le faites pas pour vous, faites le pour les employées (qui seront payées à coûts de trique c'est sûr) obligées d'aller travailler dimanche 19 décembre, et ne pourront pas profiter de leur famille.

Est-ce-que le jeu en vaut la chandelle ? qu'une fois pour toute cette méchante habitude soit supprimée.

vendredi 26 novembre 2010

La hotte du Père Noël grec sera bien triste cette année

Il y a deux ans, je marchais dans les rues à Athènes. Il y deux ans à pareille époque les magasins de la capitale étaient prêts pour les fêtes de Noël, les rues décorées, l'ambiance était là, bien vraie.

Deux ans après : 2010. L'année noire, l'année qu'on voudra tous oublier. Pas encore d'illumination, les magasins commencent à peine à décorer leurs vitrines. Rien ne nous rappelle que dans moins d'un mois, nous fêterons la naissance du Christ.

Les rues sont vides, les gens cherchent les bonnes occasions, les remises faites dans certaines boutiques, les bazaars, mais pas vraiment de mouvement dans la capitale grecque.

Il faut dire que le temps, encore très chaud pour la saison, ne se prête pas aux réjouissances de fin d'année. Mais tout de même, c'est bientôt Noël... Aurait-on perdu notre âme d'enfant au détriment de la crise économique ? Comment sentir ces moments avec le peu qui nous reste ? Cela tiendra du miracle que d'organiser le dîner du réveillon ou de prévoir quels seront les cadeaux à offrir.

Cette année, comme le titrait il y a peu de temps le journal LE MONDE, "le père Noël sera chiche".  Alors ce même journal annonçait que le budget familial serait revu à la baisse et que certains ménages en France avait prévu un panier à environ 605 euros. 600 euros c'est pour beaucoup ici le pécule qui est soigneusement gagné mensuellement. Quelle sera donc la part du panier grec de Noël ? j'ai peu d'espoir qu'il soit bien envieux.

Il paraît qu'en France les magasins sont déjà dévastés avant la fin novembre, qu'on n'y trouve plus le cadeau à la mode qui plaira aux bambins. Dites moi s'il vous plait que ce n'est pas vrai ... Si on commence à faire ses achats de Noël dès la mi-novembre, ou allons-nous ?

Choisissons donc utile, choisissons donc moins cher ... Pour ma part, mes enfants ayant l'âge dit de raison, il n'y aura pas de cadeau.  Notre cadeau ce sera simplement le plaisir d'être ensemble. On pourra joindre l'utile à l'agréable après les fêtes de fin d'année, lorsque les soldes du mois de janvier seront annoncées.

jeudi 18 novembre 2010

2011, régime pain sec

La crise en loin d'être finie. D'ailleurs aujourd'hui le gouvernement a enfin dévoilé ses projets pour 2011. Rien de bien réjouissant : Serrez-vous encore plus la ceinture (j'ai plus de cran...), on doit encore et encore comme des sangsues boire de votre sang afin de satisfaire le FMI et l'UE ...

La TVA jusqu'alors à 11% sera augmentée de 2 points = 13% de TVA pour les produits de première nécessité.

Voici une liste, non exhaustive, de quelques produits qui subiront cette hausse :
1. Viande et poisson 
2. Lait et produits laitiers, céréales, oeufs, miel, cacao 
3. Fleurs, légumes, racines et tubercules. 
4. Fruits, café, thé, épices, sucre et la sucreries.
 5. Électricité et le gaz naturel. 
6. Eau
7. Confiseries.

8. Produits à base de farine, amidon.
9. Oignons, racines, bulbes de toute sorte10. Huile d'olive, beurre, huile de soja, huile de tournesol, huile de soja, huile de coton, huile de maïs, huile de sésame, margarine. 
11. Eau, sel
 12. Les aliments pour les animaux
13. Animaux
14. Les condoms, serviettes hygiéniques et tampons 

15. Livres, brochures et les éditions en général 
16. Les escaliers, machines à écrire et voitures de plus de dix sièges pour les personnes handicapées (!)

Parmi les services : augmentation des billets des transports en commun, prix des billets de théâtre, cinéma, concerts et manifestations culturelles en général. Mais aussi, les services funéraires, réparation de bicyclettes et le réparation de chaussures et tout ce qui touche au cuir...

Encore heureux qu'ils prévoient une baisse de la TVA dans l'hôtellerie (à 6,5% dès janvier), si j'ai plus rien à manger, si je ne plus aller au cinéma, boire un café avec mes amis, je pourrai toujours aller passer un week-end en Crète !!! Une autre baisse de TVA est également prévue pour l'industrie pharmaceutique : les médicaments seront donc moins chers... A toutes ces mesures, si vous n'êtes pas malades, vous le serez bientôt ! Ne vous plaignez pas !!!

Trève de plaisanterie : si vous pensez qu'en se serrant un peu plus la ceinture, on verra le bout du tunnel en 2011, détrompez-vous !!! simplement vous vous y habituerez. 2011 s'annonce, ce sera l'année du régime pain sec.

mercredi 17 novembre 2010

Beurre ou huile ? patrimoine

Une fois n'est pas coutume. Cette fois-ci je ne vais pas écrire exclusivement pour la Grèce mais pour mon pays : La France.

Avant-hier, une nouvelle : Le repas gastronomique français a été inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, avec la dentelle au point d'Alençon et le compagnonnage bien typique de notre pays. Quoique je ne pas si ici bas on a besoin de cela : qui ne connait pas la cuisine française ? par contre pour les rites du repas, je n'en suis pas si sûre... hors frontières de l'hexagone.

C'est un rite que j'ai tenté d'inculquer à mes filles, avec difficulté, dans ce pays on l'enfant est roi, mange à des heures différentes et désordonnées. Je pense avoir réussi, en partie, à leur insuffler quelques règles : repas en famille du week-end, dresser la table correctement, heures bien précises un peu plus tardives mais précises.

Ce repas donc "à la française" (a la gallika)  "doit respecter un schéma bien arrêté : il commence par un apéritif et se termine par un digestif, avec entre les deux au moins quatre plats, à savoir une entrée, du poisson et/ou de la viande avec des légumes, du fromage et un dessert". J'ai toujours aimé ces repas familiaux à rallonge qui commençait à midi et se terminait après 16 heures et ce rituel, fromage/beurre/vin rouge, encore plus et le petit noir en fin de repas. C'est donc l'art de la table français qui est récompensé. Bravo !

En Grèce, malgré les tendances new-wave récentes, c'est carrément le contraire. Ici pas de schéma, on met tout sur la table, ce qui est quand même plus facile pour l'hôtesse qui peut partager le repas avec ses invités. Les serviettes sont en papier, les couteaux bien souvent sont absents par contre il y a toujours des cures-dents !

Mais qui dit gastronomie française dit "beurre" et là c'est un rituel qui m'est encore difficile à faire passer à la maison. Mon mari, amoureux de son huile d'olive, tient dur la route et interdit (enfin, presque) la cuisine au beurre et la crème fraiche au grand dam de mes filles. Bon, là dessus je ne tiens pas promesse, j'achète des bonnes plaquettes de beurre de temps en temps pour les tartines et les biscottes ou relever une bonne béchamel.

Néanmoins la cuisine grecque, et le régime méditerranéen, quoique plus restreints dans le choix des aliments, seront-ils les prochains à l'affiche du patrimoine culturel immatériel de l'humanité ? Leur façon de préparer les aliments est surement intéressant mais certainement sain, surtout ces plats uniques de légumes ou légumineux sans apport de viandes.


Vivre en Grèce
- Convivialité de la table
- Une française cuisine en Grèce
- La féta HELLINOPOP

dimanche 14 novembre 2010

Elections en Grèce, 2ème tour, faites vos paris

Voici donc aujourd'hui le moment fatidique du 2ème tour des élections municipales et régionales. Si votre maire n'a pas élu dès le 1er tour (le mien l'a été !), vous êtes donc dans "l'obligation" d'aller retourner voter ce jour jusqu'à 19 heures, heure de fermeture des urnes grecques.

Le 1er tour s'est quand même distingué par une abstention record et de bulletins nuls, une montée du parti communiste tant bien même que les deux grands partis sont toujours en tête. Le parti au pouvoir a été conforté par les premiers résultats.

Le 2ème tour ne sera certainement pas bien différent ; je pense même que l'abstention devra être encore plus sérieuse que le 7 novembre dernier. Nombre de proches et connaissances m'ont déjà déclaré avoir pris la décision de ne pas aller voter pour ce 2ème tour : position politique ?

Ces élections ont vraiment un goût de référendum. L'hiver sera dur et long, les résultats de ces élections ne changeront pas grand chose.

samedi 13 novembre 2010

Atenistas ou être activiste en Grèce






En zappant sur ma télé, sur la chaîne publique NET, je vois passer un reportage sur l'organisation ATENISTAS.


Atenistas ?

C'est un groupe d'activistes qui a commencé à montrer le bout de son nez à Athènes il y a environ deux mois.

Ils se présentent comme une communauté ouverte des citoyens d'Athènes. Pour eux, Athènes n'est pas une "vieille histoire" mais un vaste champ d'action original et efficace qui doit nous faire réaliser de l'énorme potentiel que présente la capitale et métropole de la Méditerranée orientale. Ils tirent leur notre force et énergie dans la société civile, avec les milliers d'Athéniens sans défense qui veulent faire quelque chose pour la ville et n'ont pas trouvé à ce jour un moyen de le mettre en action par les canaux de la société civile. Ils se targuent de ne faire partie d'aucun courant politique et encore moins de la municipalité mais un groupe d'amis, une communauté vivante et dynamique qui veut partager sa foi pour une meilleure Athènes. Fatigués de se plaindre, fatigués de toujours attendre des autres et en particulier de l'Etat, ils sont là pour leur ville, 7 jours sur 7.


Leur but ? Donner aux citoyens de tout âge la chance de faire partie d'un groupe amateurs aimant leur ville, rendre à la ville d'Athènes toute sa splendeur. Rendre la ville plus propre et plus sûre grâce à un travail de groupe. Montrer aux politiciens que les citoyens se soucient vraiment de leur ville et d'agir pour le bien commun. 

Et j'ajouterai, ne rien attendre de ces politiciens qui ne sont que promesses.

Leur Action ?  Nettoyer, déblayer, ranger, embellir leur ville. Ils "sévissent" dans les terrains vagues, ceux qui sont envahis d'ordures, squattés par les oubliés de la société. Que ces terrains ou immeubles inhabités appartiennent à l'Etat ou à un privé, rien ne les arrête dans leur tâche, nettoyer, déblayer, ranger, embellir...

Ils ont besoin ? de main d'oeuvre, de bonne volonté et de plus de 4 mains pour mettre en action ce grand chantier qui s'appelle VOLONTARIAT-BENEVOLAT.


ATENISTAS, les Athéniens en action
http://www.atenistas.gr/www.atenistas.gr/
email: atenistasgroup@gmail.com
twitter: www.twitter.com/atenistas
facebook: www.facebook.com/atenistas


jeudi 11 novembre 2010

Cacher son âge en Grèce

Comme si on avait rien d'autre à faire : Les médecins de la sécurité sociale grecque (IKA) contre les fameuses cartes AMKA parce qu'elles montrent l'âge de leurs propriétaires.

Mais c'est vraiment n'importe quoi !!! Au nom de la protection des données personnelles, en pleine crise, en pleine période électorale, avec la montée du chômage, avec tous ces gens au bord du gouffre, des médecins (vous savez ceux-là les plus lottis de la société soit-dit en passant) ont donc fait un recours auprès du Conseil d'Etat parce qu'avec le nouveau système de prescriptions médicales il y a l'obligation pour les médecins traitant de mentionner leur nom et leur n° de sécurité sociale (AMKA).

Cela fait plus d'un an, si je ne me trompe, que le nouveau système AMKA a été mis en place. Jusqu'à aujourd'hui, on en avait pas entendu des médecins...

Moi, je vous dirais : et quand bien même je vois l'âge de mon médecin, qu'est-ce-que je m'en fous royalement !!!

Et puis les voilà qui se réveillent ! Les médecins rejoignent donc toute cette ribambelle d'éclairés qui il y a quelques années avaient manifesté contre la suppression (oui, oui, vous avez bien lu : la SUPPRESSION) de l'appartenance religieuse sur les cartes d'identité.

Entre nous, ils sont tout simplement contre parce qu'avec ce nouveau système, il y a un contrôle automatique du nombre de prescriptions données par médecins. Ce nouveau système, en ligne, devrait simplifier les échanges inter-IKA-pharmaciens etc. et réduire la corruption également.



Mes articles sur l'AMKA


- Avez-vous un numéro AMKA ?
- AMKA, INSEE grec et moi et moi et moi
- AMKA sans fin

dimanche 7 novembre 2010

Insolite, bureau de vote dans les fin fonds de la Grèce

Mon mari, Nikos, et notre fille aînée Valentine ont du afin d'exercer leur droit de vote se rendre "en pélerinage" au village.

Je vous présente les photos que Valentine vient de rapporter. Varvariada est un village éloigné de la région d'Evritania (Grèce centrale).


View Larger 


Municipalité d'Agrafa (Evritania), bienvenue


Varvariada, village

Le bureau de vote. Kafenion. Supermarché. Point de rencontre.

Varvariadia, bureau de vote, supermarché...
Varvariada, bureau de vote


Et comme tout fonctionne ici-bas, mon beau-père, décédé malheureusement il y a près de trois ans maintenant, est toujours sur les listes électorales.

Elections en Grèce, les urnes sont fermées

Aujourd'hui 9.809.177 électeurs, dont 112.552 pour la première fois, dont 14.961 sont des citoyens de l'Union européenne, 9.559 sont  immigrés où  expatriés qui ont récemment acquis le droit de participer aux élections, ont été invités à voter pour élire 325 maires et 13 préfets de Grèce.

Sur les près de 15.000 citoyens de l'UE, dont je fais partie, je suis allée moi aussi voter pour ma commune. Ce n'est pas la première fois d'ailleurs. Je suis inscrite depuis 1994, date à laquelle nous avons le droit en tant que citoyen européen de voter pour le pays de résidence.

Cette fois-ci par contre, pour la première fois, je me suis heurtée à une représentante (assesseur) avec un brin de zèle tellement typique de ceux qui détiennent le pouvoir où du moins pensent le détenir. Après avoir trouvé mon bureau de vote (le même que les précédentes fois), je me suis présentée avec ma carte d'identité (française... on a tous ses défauts!) pour voter. 

Premier problème : sans même avoir jeté un coup d'oeil sur ses listes d'émargement, je n'y suis pas dit-elle. J'ai bien tenté de lui expliquer que ce n'est pas mon coup d'essai, que j'avais vérifié le matin même sur le site du  ministère grec de l'Intérieur et que j'étais suis validée sur les listes. Elle était catégorique : il me faut obtenir de la mairie une attestation que je suis bien inscrite sur les liste électorales.

Deuxième problème : pourquoi ma carte d'identité est-elle française ? Quelle question, pardi ! Parce que je suis française, mais comme je le disais plus haut, on a tous ses défauts... Soit dit en passant, il faudrait quand même que nous Français on se mette à la page : pourquoi n'y a-t-il pas une traduction (en anglais, tant pis pour la francophonie !) afin que le commun des mortels puisse lire les infos de notre CI ? je n'ai pas de passeport car je ne voyage par hors UE.


J'ai eu beau lui expliquer que les fois précédentes il y a avait une liste à part pour les citoyens de l'UE. Rien à faire : elle ne démordait pas, elle voulait à tout prix son attestation.

A ce moment précis, je me suis dit qu'ils aillent au diable avec leurs élections, je rentre à la maison. A peine sortie du centre électoral, et comme j'ai la tête dure, je suis allée faire un tour pour vérifier à la mairie. L'employée municipale m'a, elle, trouvée tout de suite sur les listes. Elle a été surprise d'entendre tout ce que je lui disais mais qu'elle ne pouvait pas me faire une attestation puisque ces attestations ne sont établies que pour ceux qui n'apparaissent pas sur les listes électorales : mais moi j'y suis.


Après un coup de fil au centre électoral, j'ai pu enfin voter. Non que ce soit réellement si important mais c'est un droit comme un autre. Je vis ici et j'aime savoir que mon vote peut (peut-être) changer les choses. J'ai quand même eu droit à des excuses (et c'est rare) de la part de la fautive.


Bref, je pensais en partant de chez moi en avoir pour une dizaine de minutes. J'ai perdu plus d'une heure. J'ose à peine penser aux nouveaux votants, ces immigrés (hors UE) qui depuis cette année ont le droit de voter pour les municipales, et des problèmes de ce genre qui ont du certainement se reproduire ailleurs.


Lire aussi sur mon blog:


- parutions sur les élections

samedi 6 novembre 2010

Une jour avant les urnes

Mon autre titre : une semaine avant les urnes.

J'avais commencé en fait cet article il y a une semaine exactement. Et puis tombé dans les oubliettes je m'aperçois que demain on vote.
Nikos, mon mari, et Valentine, ma fille ainée viennent de partir au village pour leur devoir en tant que citoyen.

----------

Alors voici mon article : Une semaine Un jour à peine, 6  1 jours pour être précise, avant les urnes, qu'en est-il ? A l'est rien de nouveau, à l'ouest, toujours pareil, au sud, il fait chaud, au nord pas mieux.

Rien de bien intéressant sauf que ces élections municipales et régionales ont un goût d'élections nationales. Les couleurs sont levées. Dimanche prochain (c'est à dire demain...) , les Grecs et Grecques voteront pour les maires et les nomarques (équivalent de nos préfets).

Ces élections sont très certainement un test pour le PASOK, parti politique au pouvoir depuis la fin de l'année dernière. D'ailleurs les paris vont bon train, il y a même des menaces d'élections générales anticipées de la bouche même de l'actuel Premier ministre (entre nous je me demande quel parti serait assez fou pour accepter ce cadeau empoisonné...). Selon certains le parti au pouvoir pourrait payer cher la politique d'austérité mise en place (par obligation) mais qu'est-ce-que cela changera ?

Rien à mon avis. Sachez qu'ici bas on a le bourdon et on se fiche bien de savoir qui gagnera ou pas ces municipales et ces régionales !!! Plus de six mois de sacrifices déjà et rien n'a changé en fait. Tout ce qu'on a besoin c'est de stabilité, on en a assez de vivre dans l'incertain. Il ne faut pas croire que ces élections locales changeront quelque chose.

Revenons au problèmes municipaux : Par exemple dans mon quartier d'Athènes cela fait quatre ans que nous sommes oubliés. J'habite à dans le nord-ouest d'Athènes à une dizaine de km du centre, quartiers qu'on appelle ici "dytika proastia" (faire la moue pour ceux qui sont de l'autre côté d'Athènes, à l'est, ceux de l"anatolika proastia"). La municipalité précédente n'a rien fait pour notre quartier un peu éloigné du centre de la ville. Quel dommage c'est pourtant un beau quartier ! Ici pas de nettoyage de rues, pas de police qui circule (sauf au cas par cas), pas de facteur (ou si peu), on est inondé dès qu'il pleut des gouttes ...


Et puis période électorale : semblant d'intérêt (et oui c'est important comment voter pour eux ?). D'un seul coup on les voit déambuler dans les rues, le marché hebdomadaire, le ventre bedonnant, des rapaces promettant à tue tête avec des "tha" (je ferai....).

Demain, je voterai pour les municipales. Je suis française mais en tant qu'Européenne je vote depuis de nombreuses années pour ma municipalité d'adoption, Kamatero. J'aimerais tant que ma ville devienne agréable avec des petites places pour s'y retrouver entre amis, des coins pour nos adolescents, des centres aérés pour nos enfants, des transports en commun communaux, une bibliothèque-médiathèque pour la culture, un cinéma (il y en a un mais bancale!)...


Lire aussi sur mon blog :

Français en Grèce : Vous avez ici aussi des droits civiques !

vendredi 5 novembre 2010

J'ai aimé : Le cochon, le coq et ... l'âne

J'ai aimé dans la rubrique "Dialogues" de l'édition internet du quotidien Eleftherotypia l'article copié d'un exposé d'un enfant (soi-disant, mon oeil...) sur le cochon. J'aimerais le partager avec vous.

A lire avec un soupcon d'humour noir, savourer le côté satyrique, un brin politique, purement à la grecque.

Le cochon (donc...)

La ferme a beaucoup d'animaux : des coqs, des poules, des veaux, des moutons et plus encore. Elle a aussi un cochon.

Le cochon est l'animal le plus gros de la ferme. Le cochon pense qu'il devrait être le chef de la ferme, mais parce qu'il est le plus gros, le plus sale et le plus dégoûtant, ils ont décidé que le coq serait le leader de la ferme.

Pourtant le coq n'est pas vraiment intelligent, il a cependant une crête (c'est son héritage) et parce qu'il sait si bien chanter, les animaux de la ferme l'ont déclaré chef, avec pour adjoint, le cochon.

Le cochon aime se rouler dans la boue. Il grogne et bien souvent il pète. Et comme ces deux sons se ressemblent les gens ne savent pas si le cochon veut parler ou si il veut péter. Il n'aime pas seulement se rouler dans la gadoue, il aime en jeter de ci de là, par ci par là. C'est bien pour quoi les autres animaux en sont dégoûtés mais ils ont peur de lui car il est le sous-chef. Même le coq le déteste mais il a besoin de lui quand il veut un sbire pour  jeter de la boue sur ceux qu'ils ne peut blairer.

Le cochon aime beaucoup manger. Mais vraiment beaucoup trop. C'est pour cela que le livre d'histoire naturelle le caractérise comme "omnivore" et "cupide". Il n'arrête pas de manger, c'est pour ça qu'il est si gros. Il dévore tout : les carottes, les pâtes, tous les restes, la viande avariée même des saletés. Il n'a pas vraiment honte de manger comme un cochon mais dès qu'il voit quelqu'un d'autre manger, il devient un vrai monstre !  il commence à faire les bruits (dont nous avons parlé plus haut). Les fourmis le gênent particulièrement, en tout les cas tout ce qui ressemble à une fourmi. Le porc a une très mauvaise vision, d'ailleurs s'il était un homme il porterait des lunettes.

Il ne peut pas sentir les fourmis parce ce qu'elles sont petites et nombreuses, et d'après le cochon elles mangent beaucoup trop. Il les voit ramasser leur miettes et les emmener dans leurs nids, ça le rend fou, il s'enflamme et commence ses grrrrr et ses pets (prrrr dans le texte). Il dit au coq et aux autres animaux de la ferme : "Les fourmis sont nombreuses et mangent les miettes que nous jettons, comme si nous les partagions avec elles !, d'ailleurs quel travail font-elles pour le mériter et manger autant ?".
Le cochon, parce qu'il ne voit pas, et parce qu'elles sont minuscules, ne se rend pas compte de l'ampleur du travail des fourmis. En plus, même s'il voyait, il ne comprendrait pas, parce que la seule unique chose que le cochon sait faire, c'est manger, jeter de la gadoue et chier.

Et le voilà qui se met en colère, écrase les petites fourmis pour qu'elles disparaissent, et donne des ses grrrr et ses prrrr. Il ne veut pour rien au monde et pour personne partager sa nourriture. Il ne donne qu'a sa gruie, sa petite cochonne parce qu'elle est jeune et croquante, mais elle n'est avec lui parce qu'il est le sous-chef, même si elle doit se boucher les oreilles et les narines quand il vont dormir.

Le cochon a mauvais caractère : même qu'une fois un pauvre mouton qui s'était échappé d'une ferme voisine pour éviter l'abattage, le cochon a commencé ses grrrr (mais sans les prrrr) pour le dénoncer et le pauvre mouton s'est fait attraper. Une autre fois le fermier voisin qui avait décrété de voler un morceau du potager (dans le texte bostani) alors que le cochon devait monter la garde, il a donné que des prrrr et notre fermier a perdu le potager... Si un homme faisait ça dirait la maîtresse d'école on dirait de lui qu'il est lâche.

Un jour le coq a voulu, peut être pour se moquer de lui, nommer le veau deuxième adjoint. Le veau n'est pas non plus très intelligent, mais le veau en connait un morceau pour ce qui est des hamburgers, et c'est ce qui compte pour le coq. Quoiqu'il en soit le cochon en est devenu rouge de rage. Mais pas une parole, ni un grrrr, ni un prrrr... Comme on l'a déjà dit, le cochon est un lâche.

Finalement le jour est venu où son patron a décidé de sacrifier le cochon et se fout bien de ses cris stridents. Il l'ont coupé et transformé en jambon, bacon, saucisses, steaks, se sont servis de son cuir pour faire des chaussures (il a la peau dure voyez-vous) et des ses poils drus pour faire des brosses à cheveux. C'est l'unique fois où le cochon a servi à quelque chose.

Les autres animaux de la ferme subiront le même sort le moment venu, lorqu'on n'aura plus besoin d'eux, le coq deviendra "coq au vin", les poules, les moutons et les boeufs "hamburgers" dont on parlait plus haut et ... ne survivront que nos bonnes petites fourmis.


(sources : Eleftherotypia)


traduction amateur...

samedi 16 octobre 2010

La révolte des cendriers

Je ne fume pas. J'essaye toujours de dissuader les jeunes à commencer à fumer. Je ne supporte pas la fumée dans la voiture. J'ai toujours dit à Nikos, mon mari, de s'arrêter de fumer tout en sachant qu'il ne s'arrêtera probablement jamais (ma mère à qui on l'a rabâché pendant des années fument toujours autant...) : mais il s'est arrêté tout seul, il y a un an.

- - -

Déjà il y a la crise. Les restaurants, kafenion, bars, caféterias et tavernes sont en pleine décadence, font partie d'un secteur déjà fortement affecté par la crise économique. Etait-il vraiment opportun de vouloir interdire complètement la cigarette à ce moment précis de notre existence ? Leur chiffre d'affaires a chuté d'une façon extraordinaire entre 30 et 70 % pour certains.
Bon, il existe des échappatoires à la loi bien évidemment comme la superficie du magasin. Plus le magasin est grand en surface, plus il est facile d'organiser un coin fumeur, un coin non-fumeur. Par contre, pour les tous petits cafés, impossible : la cigarette est formellement interdite et c'est la mort (hypothétique) certaine pour ceux-là.

Ici le culte du café, c'est la cigarette. Ceux qui fument se targuent de dire que boire un café sans fumer une cigarette c'est réduire le plaisir par deux. Laissez-moi être contre votre idée : j'aime mon café et je ne fume pas.

J'accorde un importance énorme à la liberté des uns et des autres :
- tu es libre de fumer
- tu es libre de ne pas fumer
- Lorsque tu fumes, tu dois respecter ton voisin. Tu dois respecter les enfants.

Pourquoi interdire à tel ou tel magasin d'être non-fumeur ? déjà, le choix est fait pour certains. Malgré les amendes, certains continuent à fumer dans les bars et restaurants, les responsables les laissent faire. Perdre leur clientèle ? Selon la fédération, 121.000 entreprises emploient 400.000 employés. Une perte de chiffre d'affaires s'accompagnera obligatoirement de licenciements, c'est mathématique.

Alors, c'est décidé, à partir de lundi (18 octobre) c'est la révolte des cendriers. Les cendriers seront de retour sur les tables. C'est une décision prise par leur fédération. Révolte ? On doit par ses temps faire preuve de flexibilité.

J'ose espérer cependant, en tant que non-fumeur, que certains magasins feront le choix de s'afficher : ICI ON NE FUME PAS. Sinon, il me faudra choisir mon camp où je ferais des soirées café à la maison entre amis (qui ne fument pas ... ils sont rares).

Petit rappel : Dans ce pays où 42% sont fumeurs, il est officiellement interdit de fumer dans les lieux publics depuis le 1er juillet 2009. Comme en Grèce, il est interdit d'interdire, on a eu droit à une deuxième interdiction.  Les amendes commencent à tomber.
Lire : "Grèce, vous m'enfumez. Juillet 2099 Telos"

Ne soyons pas dupes tout de même, cette interdiction est passée inaperçue car rares sont les magasins qui interdisent à leur clients de fumer et encore moins de faire une remarque à ceux qui fument.

 

mercredi 13 octobre 2010

Avec un coeur gros comme ça : Marianna Vardinoyanni




Parce que peu de personnes sur terre ont le courage de s'assumer en tant que tel, j'aimerai aujourd'hui parler de cette femme hors du commun qui se démène pour les enfants en particulier et en général pour son pays : Marianna Vardinoyanni.

Femme avec un coeur gros comme ça : mère (elle a cinq enfants), femme d'affaires, mécène, être qui inspire douceur et chaleur.  Marianna Vardinogianni se distingue en Grèce comme un personnage très influent qui a su mettre ses connaissances, son argent et son temps au service de son pays et des enfants.

Présidente de la Fondation "Elpida" pour les enfants atteints de cancer, présidente de la Fondation pour l'enfance et la famille, ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO, elle détient les clés de la charité : dernièrement elle a inauguré un hôpital hors pair pour les enfants atteint de cancer. Un rêve qu'elle a construit briques par briques. Trois ans après la première pierre, l'hôpital oncologique pour les enfants voit le jour le 14 octobre dernier.

Cinq bâtiments reliés entre eux, une capacité de 138 lits, le nouvel hôpital comprend également des chambres d'hôtes pour les parents, une école, des aires de jeux, une unité unique en Grèce de greffe de moelle osseuse, un département de médecine nucléaire. Ce complexe est confié à l'Etat grec néanmoins la fondation Elpida continuera son oeuvre puisqu'ils auront la responsabilité du soutien psychologique des enfants et de la formation du personnel soignant dans de grands hôpitaux spécialisés internationaux.

Partout présente lorsqu'il s'agit d'aider son prochain, elle a aussi fin septembre remis aux habitants du village de Makistos (Péloponnèse), victimes du feu,  un ensemble de maisons rénovées qui avait détruites lors des incendies de 2007.
Certains diront qu'elle peut le faire puisque ce n'est pas l'argent qui lui fait défaut, je répondrais que d'autres le peuvent aussi, elle fait partie des rares personnes qui se met en avant pour offrir sans compter, d'une façon si naturelle et spontanée.



http://www.childfamily.gr

dimanche 3 octobre 2010

Roastbeef haricots verts vs barbecue pita et féta

Que mangent les Grecs le dimanche ?

Qu'est-ce-qu'on mange aujourd'hui ? Rituelle question. Je me souviens lorsque j'étais plus petite que le repas de dimanche en France s'était bien souvent le fameux "Roastbeef - haricots verts", plat qui plait énormement à mes filles d'ailleurs (le plat du dimanche de Mamie...).

En Grèce, dans toutes les "geitonies" (lire yitoniès), les quartiers d'Athènes et villages de province, vous verrez que les barbecues sont de sortie. Au menu donc bien souvent des côtes de porc grillées (ou d'agneau mais aussi du poulet), saucisses à l'ancienne le tout grillé au feu de bois, pommes frites, salade verte et féta. Souvent également le barbecue sera poissonnier : poisson grillé, gambas, poulpes...

Ne pas oublier : l'origan et le citron.

Ah, j'oubliais pour accompagner la viande : le tzatziki

Des trucs grecs pour bien réussir votre barbecue

- votre viande devra être tranchée fine (sinon votre viande sera grillée à l'extérieur et pas cuite à l'intérieur : les Grecs ont en général de la viande cuite bleue, à point etc)
- vous pouvez préparer une marinade qui rendra votre viande plus juteuse : huile d'olive, vin rouge, paprika. Laisser la viande toute une nuit dans la marinade. Le porc peut être mariné dans la bière blonde.


Le feu de bois est l'une des meilleures façons de cuire les aliments. Les aliments cuits de cette façon perdent une partie de leur matière grasse et sont donc meilleurs pour la santé. Le seul problème est lorsque votre viande est trop grillée, il faut compenser par de la vitamine C : pour pallier un jus de citron sur votre viande fera l'affaire (un must ici), vous pouvez boire  un jus d'orange naturel ou accompagner votre plat d'une salade verte (également un must).

Le barbecue est une affaire d'hommes :  les femmes ne préparent que les accompagnements alors que les hommes buvent leur bière en cuisant la viande dehors entre amis ou voisins. Ne croyez surtout pas que c'est une journée relax pour les femmes ! Les salades et autres accompagnements sont à préparer, la table à dresser, et ayant toujours un oeil sur la viande qui cuit (il ne faut pas qu'elle brûle !) elles ne sont pas épargnées pour la vaisselle par contre : merci M. le lave-vaisselle. 
 
Le clou du barbecue ? l'homme a la stricte conviction qu'il a préparé tout seul le repas... (???) et que son épouse doit être bénie des dieux d'avoir un tel homme... (à bon entendeur, salut !).

Lire aussi 

- Vivre en Grèce : convivialité de la table (sur Paris-Athènes Blog)

vendredi 1 octobre 2010

Crise en Grèce : lutter contre l'angoisse

N'en déplaise à certains qui se demandent pourquoi les cafétérias et les restos d'Athènes et d'ailleurs sont encore bondés malgré la crise. Parce qu'il faut traiter le mal par le mal, parce qu'à peine 30 minutes du centre d'Athènes vous pouvez vous recharger les batteries pour pas cher (et pour  moins cher qu'à Paris c'est sûr), je vous conseille une petite escapade à Mikrolimano au Pirée.

J'ai testé pour vous : Le resto "Ammos", face au port de Mikrolimano, les pieds dans la mer, juste ce qu'il faut de dépaysement, un brin de ciel bleu et un filet de soleil et une table à mourrir d'envie.


Mikrolimano - 1
Mikrolimano - Taverne Ammos


Jeudi à 15h00, jour idéal et heure idéale - à la grecque évidemment - rendez-vous devant la taverne Ammos. N'hésitez pas à laisser votre voiture au groom du restaurant qui moyennant quelques euros glissés en poche se chargera de prendre votre voiture et de vous la garer. Il vous la rapportera, clefs en mains, votre déjeuner terminé (Merci Nikos, jamais j'aurais osé !).

Mikrolimano - 2
Mikrolimano - Taverne Ammos


Au menu, tout ce que vous pouvez imaginer en fruits de mer, poissons, salades mixtes avec une présentation hors-pair. Crevettes grillées au feu de bois se balançant sur une brochette, calamars, salade Ammos (salade verte, crevettes, croutons, raisins secs, tomates cerises, vinaigrette, sauce...), moules, poulpes... En dessert, des loukoumades (genre de pets de nonne) avec une glace kaïmaki, le tout nappés de miel, un nuage de canelle et un peu de sirop de chocolat.

J'avais pourtant travaillé le matin même (très tôt d'ailleurs) et je suis revenue chez moi revigorée de mon escapade romantique très réussie. Comme si je n'avais pas travaillé de la journée malgré l'heure à laquelle je m'étais levée... Top !


Mikrolimano est une marina de la région d'Attique, c'est le deuxième plus grand port de plaisance du Pirée. Proche de Kastella et de Faliro, c'est un endroit populaire où vous trouverez une multitude de tavernes et restaurants huppés, vous pouvez vous y balader. Personnellement, je préfère le début d'après-midi pour déjeuner ou le matin pour un café afin de profiter de la très belle vue sur la mer. D'autres préfèrent son ambiance nocturne et ses clubs.


Mikrolimano protégé par la déesse Mounichia Artémis (de mikro   > petit - limani > port : petit port) a eu à travers l'histoire plus noms : Fanari (lanterne) pendant l'époque byzantine parce que devait très certainement s'y trouver un phare ou une lanterne à l'entrée du port ; Tourkolimano (de tourko > turc - limani > port : port aux Turcs) pendant l'époque de la révolution grecque contre les Turcs de 1821 ; puis sous le nom plus récent de Limenas Koumoundourou, du nom de la résidence de Koumoundourou, on y trouve aujourd'hui à la place le très célèbre Club Nautique de Grèce.  C'est cependant sous le nom de Mikrolimano qu'il est connu.


Taverne Ammos, Akti Koumoundourou 44, Mikrolimano



View Larger Map

jeudi 30 septembre 2010

Mer Ionienne sur les côtes de Zakynthos

Plus vraie que nature, plus féérique qu'elle ne paraît, j'ai été charmée par les belles eaux de la mer Ionienne qui viennent lécher la côte sud-est de l'île de Zakynthos (Zante).

P1020710
Plage de "Banana Beach"

Je ne pourrais que vous conseiller les plages qui vont de "Banana Beach" à la pointe de Keri en zappant Laganas (l'horreur ! et la décadence...).

Plage de Gerakas (Zante)
Plage de Gerakas


J'ai eu un faible néanmoins pour la plage de Gerakas et ses nids de tortues ainsi par celle de Kalamaki, la plus accessible rapidement depuis Argassi et la ville de Zante.


Plage de Kalamaki (Zante)
Plage de Kalamaki
A Argassi par contre je m'attendais à un bout de plage, ne serait-ce qu'un erzatz, mais rien de tout ça, à mon grand désespoir, aucun bout de sable ou même de galets. Il nous fallait malheureusement disparaître de notre village et s'en aller vers les plages plus proches (Banana, Kalamaki).

Plage de Gerakas (Zante)
Plage de Gerakas


Le plus du plus, le clou de l'île est sans contexte la plage du "Navagio" (naufrage en grec) qui dire ce qu'il veut dire  : une plage qui n'est accessible que par la mer, par bateau. Tout simplement EXTRAORDINAIRE !!! à la limite du "fake", un vrai décor de carte postale.
Excursion à passage obligatoire, pour les moins téméraires, sachez que vous pouvez la voir du haut de la falaise. Nous avons fait les deux !



Je vous conseille d'y aller assez tôt le matin, avant le débarquement de centaines de touristes, jetés sur cette plage pour une petite demie heure par les bateaux.
Fort heureusement, on nous avait conseillé de ne pas tomber dans le piège de ces excursions qui durent une bonne partie de la journée (9h - 17h) sur des bateaux trop  grands pour profiter des grottes bleues, et trop bondés pour être agréables, au prix de 18€ par personne. Nous avons donc pris la route vers le minuscule village-port d'Agios Nikolaos (St Nicolas), au nord-est de l'île, point de départ des bateaux pour Kefallonia (Céphalonie) mais aussi pour les excursions de petits bateaux (max. 12 personnes à  bord). L'excursion dure environ 3 heures. Le prix est le même sur les gros bateaux mais personnellement je n'aime pas trop le tourisme de masse et j'ai surtout horreur de sentir que je suis une marchandise !


La sensation est certainement totalement différente. On a pu profiter et voir les Grottes Bleues de près et plonger dans ses eaux limpides. Nous sommes également restés sur la plage du Naufrage pendant plus d'une heure.


A ne pas omettre de votre parcours. Je pense que c'est l'excursion qui restera à jamais marquée dans votre mémoire.


Découvrir en vidéo 



samedi 25 septembre 2010

MON PETIT CALEPIN


Mon pense-bête. Le suis-je bête !!!

En rangeant mon beau, grand sac, féminin comme il se faut, j'ai retrouvé mon petit calepin. Vous savez de ce genre où on note tout et n'importe quoi.

Horreur, je me suis aperçue emportée non pas par la foule mais par le tourbillon du travail que j'avais oublié mon petit calepin. Fourré dans le fond de mon sac, introuvable pendant près de 2 mois.

Enfouies mes mémoires de vacances. Deux billets pour le blog que j'avais oubliés sur mes sensations de vacances.

Un message passé hier "ZANTE, ILE GRECQUE SOUS OCCUPATION ANGLAISE" et un autre qui viendra demain peut-être "MER IONIENNE SUR LES COTES DE ZAKYNTHOS".

vendredi 24 septembre 2010

JOURNEE MONDIALE DU TOURISME , RE-OPA !!!

Vous allez finir par me dire : "mais qu'est-ce-qui lui arrive à celle là" !!! Muette depuis près d'un mois, voici qu'elle nous bombarde de billets.

Que faire mes amis ? En recherchant l'annonce pour les Journées européennes du Patrimoine, je viens de découvrir que le ministère hellénique de la Culture vient de diffuser un dernier communiqué (aujourd'hui pour lundi...) sur la Journée mondiale des Musées qui se tiendra ce lundi, 27 septembre 2010.

Le Ministère de la Culture et du Tourisme annonce donc qu'à l'occasion de la Journée mondiale du tourisme placée cette année sous le thème de la biodiversité, tous les sites archéologiques, les sites historiques, les musées et les quelques monuments de l'état grec, ont ouverts au public gratuitement.

Aucune précision, aucune liste bien entendu.

Je me pose quand même une question : Est-ce-que cela voudrait dire que pour les Journées du Patrimoine, ce n'est pas gratuit pour tous les musées importants ? Ont-ils choisi délibérément de ne pas ouvrir certains sites pendant le week-end pour éviter les conflits sociaux avec les fonctionnaires du ministère de la Culture ? Déjà pendant la nuit de la pleine lune d'août, des discussions avaient été ouvertes sur le paiement des heures sup et de nuit des gardiens et employés des sites archéologiques.

A voir ...

En savoir plus
Site officiel de la Journée mondiale du Tourisme

JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE, OPA !


Encore une fois cela risque de bien passer inaperçu... Mais sachez le jour, ce vendredi et pendant trois jours, du 24 au 26 septembre, toujours le troisième week-end du mois de septembre en Grèce, les Journées Européennes du Patrimoine sont de retour.

Rien à voir avec la mobilisation nationale française, à l'origine des Journées du Patrimoine, alors lancées grâce à l'initiative de la France et de son ministre, Jack Lang, mais certains musées sont ouverts sur l'ensemble du territoire grec.

Peu de publicité sur l'événement malheureusement.

En savoir plus

- article paru le Kathimerini english version
- programme officiel grec du ministère de la Culture traduit en français grâce aux traductions automatiques de Google (à manier avec précaution)

Bonne visite

Zante, île grecque sous occupation anglaise



Argassi, Zante (2010)Argassi, vue nocture


Je ne voudrais jamais voyager en dehors de mon pays et avoir la sensation de me sentir chez moi. Voyez-vous "Voyager à Zakynthos (Zante)" c'est un peu se rendre à Picadilly !

Quel choc ! Tous les magasins, et autres boutiques de souvenirs, mais encore superettes, tavernes, pubs (vous savez le kafenio à la grecque...) clubs sont faits sur mesure pour les touristes anglais. Non anglophones s'abstenir !

Pas d'inscription en grec, ou si bien dissimulées, des pancartes en gros et bien placées, en anglais exclusivement. Les employés, anglais pour la plupart.

Quelle déception ! Un peu comme si vous vous trouviez en plein coeur de Londres avec le soleil et la plage en option. Enervant à l'extrême. Encore heureux que nous logions à Argassi, car si nous avions choisi comme lieu de villégiature le village de Laganas, je crois que je n'aurais pas pu endurer plus de deux jours !!!

La-bas, c'est le paradoxe. Je comprends que les autochtones veulent "faire leur pain" mais tout de même... En pleine matinée, à peine 11h00 passée, sans un respect pour autrui, vous y rencontrerez des anglais désœuvrés, de tout sexe et de tout âge, avec l'accent des faubourgs de Londres, bières à la main, saouls à mourir, les yeux injectés de sang, arrivant à peine à tenir debout sur les fameuses "gourouna" comme on les appelle ici, motos à 3 roues.

Je comprends maintenant pourquoi la police grecque y envoie des renforts pendant les mois chauds de l'été. Chauds, vraiment chauds sur tous les points de vue. Quel gachis !

A noter, cependant, Laganas est l'un des points de départ de petits bateaux vers l'île de Marathonissi, l'île aux tortues, moyennant 10 euros par personne pour une heure et l'assurance soit- disant dit de voir les tortues Caretta caretta ou au prix de 18 euros avec un arrêt sur l'île de Marathonissi.

mardi 24 août 2010

ATHENES AU CLAIR DE LUNE

Nous y aurons droit finalement à notre clair de lune !!!

Après maintes tractations, entre les archéologues et leur ministère, de la Culture et du Tourisme, le célèbre rocher, l'Acropole et les sites archéologiques seront ouverts ce soir, 24 août 2010, pour la nuit de la pleine lune.

Si vous voulez pousser un peu plus loin, l'aventure le temple de Poséidon à Sounion sera également ouvert. En tout 90 sites seront ouverts pour l'événement estival, clou touristique.

Profitez-en, c'est un spectacle unique. Un concert sera organisé devant le nouveau Musée de l'Acropole à 21 heures, gratuit, vous entendrez la célébre, en Grèce, Sofia Vossou accompagnée de Léna Alkaiou.

En attendant, écoutez la grande Haris Alexiou chanter les louanges du Clair de Lune :


jeudi 19 août 2010

TROIS RECETTES POUR UNE TYROPITA

Une commande spéciale pour ma petite soeur qui réclame sa recette de tyropita, c'est à dire le feuilleté au fromage, ou plus particulièrement à la féta.

La tyropita nationale peut se déguster à toute heure : au petit-déj, en en-cas sur le coup de 11 heures quand vous avez un petit creux, ou vous la trouverez sur la table en hors d'oeuvre ou en plat du jour, tout dépend de l'appétit !

Trois recettes pour une tyropita :
- Tyropita feuilleté
- Tyropita "bougatsa", de type kourou
- Tyropita 2 temps, 2 mouvements

La Tyropita feuilletée, celle qu'on prépare dans les villages :

Ingrédient :
- 500 gr de filo (feuilles à baklava, très fines)
- 500 gr de féta (et même plus si vous le voulez)
- 4 oeufs
- 250ml de lait
- une tasse de semoule (pas trop fine)
- sel (très peu car la féta est déjà salée)
- poivre
- huile d'olive
- Facultatif : aneth ou de la menthe ciselée


Préparer dans un saladier le mélange féta, lait, semoule, oeufs battus, une pincée de sel, du poivre. Ajouter, mais c'est facultatif, de la menthe ou de l'aneth.
Huiler un plat allant au four d'huile d'olive (de la bonne, de la grecque!)
Ouvrir le paquet de filo (bien évidemment pour celles qui savent préparer la pâte à filo, c'est encore meilleur).
Deposer une feuille de filo, asperger d'huile. Déposer une seconde feuille de filo par dessus la première.
Maintenant, prendre un peu du mélange (féta etc) que j'appellerai "farce" pour plus de facilité. Déposer sur la pâte à filo. Asperger d'huile d'olive.
Déposer une autre pâte à filo, puis de la farce et ainsi de suite jusqu'à que les feuilles de filo soient terminées. Attention, comme pour la base, garder deux feuilles de filo pour la fin.
Une fois que le montage est terminé, pré-découper ou entaillé les parts de la tyropita.
Asperger légèrement d'huile d'olive et un peu d'eau.
Enfourner dans un four chaud à 200°. Cuire pendant environ 45mn à 1 heure.
Si vous voyez que la pâte se dessèche trop vite, aspergez d'eau, baissez la température du four.

Plus : vous pouvez mélanger à la féta ce qu'on appelle l' "anthotyro", moins salé que la féta, ou tout autre sorte de fromage que vous pouvez avoir dans votre frigo. Mais n'en faites pas trop, le feuilleté

La tyropita "bougatsa" de type kourou

Celle-ci c'est celle que je préfère lorsque j'ai des invités à table mais c'est aussi celle que préfèrent mes filles.

Ingrédients :
500gr de farine
- 125ml de beurre fondu (ou margarine)
- 125ml d'huile de maïs
- 1 oeuf pour la pâte
- 150 ml de lait frais
- 1 petite cuillère de sel fin`
- 1 jaune d'oeuf (pour dorer)
- 1 blanc d'oeuf (pour la farce avec la féta)
- 1 petite cuillère de baking powder (levure)
- 250gr de féta
- Facultatif : graines de sésame.

Ecraser la féta avec une fourchette. Y ajouter le blanc d'oeuf et bien mélanger.

Dans un saladier mélanger la farine, la levure. Dans un autre saladier mélanger les liquides : lait, beurre fondu, huile de maïs et oeuf).
Ajouter au 2ème mélange, la farine peu à peu avec le sel et le baking powder. Pétrir le tout jusqu'à ce que la pâte soit lisse (elle glissera un peu).
Maintenant il faut préparer les tyropitas. Vous pouvez les faire en format mini, tyropitakia (petites tyropitas) ou un peu plus grandes.
Prendre dans sa main la pâte désirée, l'aplatir avec ses doigts, y mettre au milieu le mélange avec la féta. Refermer les bords, donner au feuilleté un format rond.
Placer vos tyropitas dans un plat allant au four, tapissée d'un film cuisson.
Battre le jaune d'oeuf avec une cuillère à soupe d'eau et badigeonner les tyropitas.
Vous pouvez avant de les enfourner ajouter des graines de sésame.
Faire cuire à 170° pendant environ 30mn.

La tyropita 2 temps, 2 mouvements

Celle-ci est la plus rapide, elle n'exige pas de feuilles de fyllo. Elle est très rapide.

Ingrédients :
- 250 ml de lait
- 3 oeufs
- 1 yaourt grec (200gr)
- 100gr de beurre (ou margarine) à température ambiante
- 1 tasse de farine avec de la levure intégrée (ou de la farine normale à laquelle vous ajoutez de la levure)
- Fromages divers : féta, anthotyro, gruyère, regatto (tout ce que vous pouvez avoir dans votre frigo)
- poivre


Ecraser à la fourchette la féta et raper les autres fromages.
Battre le beurre ( et ajouter alternativement le lait et la farine. Ajouter les oeufs et le yaourt. À la fin, ajouter le fromage et le poivre , bien mélanger.
Mettre le mélange dans un plat allant au four (type pyrex),
saupoudrer de gruyère pour bien gratiner.
Cuire au four à 180° pendant environ une demi-heure jusqu'à ce que la gâteau gonfle et qu'il ait une belle couleur dorée.

samedi 7 août 2010

ZAKYNTHOS, ILE DE LA TORTUE

Nous voici donc arrivés à bon port.

Voyons ce port : A première vue, il ne m'emballe pas. Rien avoir à voir avec l'arrivée sur l'île de Skiathos ou de Skopelos. Un peu triste, à la limite de la ZI. Je n'y retrouve pas le côté vacances, l'image typique de la Grèce quoi ! Je serai presque déçue ... j'espère que cela ne va pas durer (j'ai la méchante tendance à ne pas me tromper dès ma première opinion...).

Nous avons choisi après maintes recherches sur le net et grâce aux conseils de quelques amis, la côte sud-est de l'île et le village d'Argassi.

Argassi est situé dans la partie de l'île où on peut trouver les plus belles plages, protégées, dans le parc naturel de l'île, pour la protection de la tortue Caretta caretta, emblème et fierté sans aucun doute de l'île.

Argassi


Banlieue touristique de Zante puisqu'on peut l'atteindre en 6-7 mn depuis le port de Zante, Argassi est le premier village que nous rencontrons après la ville. Sa plage est cependant très décevante, quasiment "squattée" par les hôtels et résidences : un essai de balade pour la découvrir nous a laissé sur notre faim. Successions de minuscules plages de cailloux (même pas des galets!), elles sont très mal entretenues et par endroits très sales. Preuve en est la plupart des hôtels ou restaurants, squatteurs en puissance, ont transformé leurs terrasses en plages gazonnées, certainement plus au goût du touriste étranger, anglais pour sa majorité.

Le long de la plage, à l'entrée de la ville, pour pourrez aller admirer les vestiges du pont de pierre en arc, datant de 1885. J'ai été malheureusement déçue car ce vieux petit pont n'est pas indiqué (sinon sur les guides touristiques) et très mal entretenu et ressemble plus à un endroit pour y déposer ses ordures ! Quel dommage... d'autant plus que juste à côté il y a des hôtels qui ne semblent pas gênés par cet état.

Hébergement à Argassi :
Vous n'aurez que l'embarras du choix. Entre hôtels, résidences, chambres à louer, pour tous les âges et toutes les bourses. Notre choix s'est porté sur un hôtel en peu sur les hauteurs (pour éviter le bruit) : Hôtel Edelweiss (www.edelweisszante.gr). Hôtel très sérieux, très propre, à des prix très raisonnables. Service remarquable, les propriétaires sont charmants.

Argassi, Hôtel Edelweiss (Zakynthos - Zante)

Manger à Argassi :
Ici aussi vous n'aurez que l'embarras du choix. De la taverne grecque (Ta Asteria - Stars, je vous le recommande), au restaurant italien (chez Rozario et son superbe restau italien : La Dolce Vita), en passant par les fast-foods et autres restaurants asiatiques ainsi que les simili tavernes, pour le touriste anglais, qui servent des plats du jour spécial touriste : salade grecque, souvlaki pour 4,50 euros (j'ai pas essayé!). Je suis trop friande des spécialités grecques.

Argassi

Pour reprendre certaines descriptions de la ville, voici ce que j'ai trouvé (en anglais sur internet) :
Argassi est l'une des zones touristiques les plus populaires de l'île de Zakynthos et a pour toile de fond le Mont Skopos (: jolie petite montagne qu'on peut explorer à pied).

Le tourisme à Argassi a
considérablement augmenté ces dernières années en raison du fait qu'il est à proximité de la ville de Zakynthos et peut être atteint à pied par les plus téméraires. La ville s'étend sur un kilomètre, le long de la route côtière, et est parfait pour les jeunes.

La plage est étroite, faite de sable et de galets (: des cailloux!) et est étalée sur toute la longueur de la station balnéaire (: je les cherche encore ...), de sorte que vous n'êtes jamais loin de la mer (: ça c'est vrai!).

Argassi combine les meilleures caractéristiques pour le tourisme. Elle a une grande variété de bars, restaurants, discothèques et boutiques attirant des personnes de tous âges, en particulier les parents d'adolescents (: imaginez une rue remplie de pubs, superettes, tavernes anglicisées,
fast-foods et magasins de souvenirs. Sans oublier les pseudos agences qui vous vendent les excursions vers la plage du Naufrage et les grottes bleues, ainsi que des découvertes de la tortue Caretta caretta). Le principal centre est dense ce qui lui donne une atmosphère animée alors que l'extérieur du centre-ville tend à être beaucoup plus calme et relaxante ( : heureusement, ce village est relativement calme et familial). Près de la station balnéaire animée de Laganas (: à éviter!) et à distance de marche ville de Zakynthos, si vous avez envie d'un changement de scène.

Trouver Argassi sur Google Map
http://maps.google.com/