mercredi 16 décembre 2009

VICTIME DU SPAM TELEPHONIQUE

Et oui, je suis victime comme tant d'autres du spam téléphonique. Et vous ?

Ras le bol de ce nouveau mode de marketing, de ces appels de banques, prestataires téléphoniques et autres sociétés qui tentent par tous les moyens de vous vendre tout et n'importe quoi.

Pourquoi en parler ce soir ? Tout simplement parce que je viens de recevoir deux appels téléphoniques coup sur coup de la même compagnie. Le premier appel sans que le numéro apparaisse, j'ai répondu aimablement avant que la vendeuse me raconte toute son histoire que je n'étais pas intéressée. A peine deux minutes plus tard (oui, oui deux minutes seulement), second appel. Cette fois-ci avec un numéro d'appel apparent. J'aurais jamais pensé que ce soit la même compagnie. Une personne apparemment différente, m'appelle pour la même raison ... Alors que je lui coupe la parole pour la prévenir que deux minutes avant un autre vendeur de la même maison venait de me contacter et que j'aimerais bien savoir comment ils avaient eu mon numéro de téléphone, la "gentille" hôtesse m'a tout simplement insulté avant de raccrocher la ligne !

Ah, en passant ce n'est pas la première fois que la dite compagnie nous contacte pour nous "soulager" dit-elle des obligations envers l'OTE (télécoms grecs).

Sommes-nous victimes selon ces sociétés ? Bien sûr que non. A chaque coup de fil, une chance de plus de gagner une maison, un voyage, une encyclopédie, un filtre ou d'augmenter le crédit de votre carte préférée ... ''Chère Madame, vous avez la chance d'avoir été choisie par la société tartampion'' bla bla bla ... ''Chère Madame, puisque vous êtes une fidèle cliente''... bla bla bla

Puis les autres messages, un peu moins génants (encore que... selon l'heure) qui sont pré-enregistrés : vous entendez si vous le voulez. Le but ? toujours le même. Vendre et vendre.

Que faire contre ce harcellement commercial ?

Je fais toujours attention lorsque je donne mon numéro personnel de bien vérifier si il y a une case à cocher pour protéger mon numéro. Sinon, pas de numéro !

Alors ces listes d'où viennent-elles ?

Prendre le taureau par les cornes, voici ce que je peux faire. Je viens de faire une petite recherche. Bon apparemment, il existe bien quelque chose, une dite solution. Encore faut-il que ca fonctionne !

L'organe indépendant qui est en charge en Grèce de ce genre de problèmes tels que spams électroniques, téléphoniques ou encore le courrier abusif est l'Autorité de Protection des Données Personnelles (Αρχή Προστασίας Δεδομένων Προσωπικού Χαρακτήρα - ΑΠΔΠΧ).
www.dpa.gr

Si j'ai bien compris, il existe bien une liste dite "numéro 13''. Il suffit d'y déclarer nos coordonnées afin qu'aucune publicité nous soit envoyée par la poste. Malheureusement, cette même liste semble ne pas petre valable pour les appels téléphoniques. A voir...
Le formulaire à remplir et retourner à l'autorité est téléchargeable via leur site : http://www.dpa.gr/Documents/Gre/Com/AITISI.doc

Rappel de nos droits en Grèce :

- le spam téléphonique est illégal en Grèce si nous n'avez pas donné votre consentement
- ils n'ont pas le droit de vous démarcher pour des raisons commerciales. Vous pouvez néanmoins à tout moment leur demander de vous retirer des listes (le feront-ils ?)
- vous avez le droit de leur demander le nom de la société, le nom du vendeur (si vous y arrivez!), le numéro de leur téléphone (si il est apparent!), la date et l'heure de l'appel. Une fois que vous avez toutes ces infos, vous pouvez dénoncer ces appels auprès de l'autorité.

Pour agir plus vite et certainement d'une façon efficace :

- vous remarquerez que vous recevez des appels pendant la journée, bien souvent de province. Notez ces numéros et enregistrez-les dans votre annuaire sous le nom : SPAMS. Ne répondez plus !
- ne pas répondre au téléphone pendant la journée. Vers 20h00 ces sociétés s'arrêtent - enfin - de travailler ! (difficile einh ???)
- raccrocher dès le message type ... (pas sympa, mais que faire ?)
- menaces de poursuite judiciaires ...
- les envoyer bouler (ok, ils font leur boulot et certainement ils sont payés à lance-pierre mais quand on vous appelle à longueur de journée, la patience a ses limites)

mardi 15 décembre 2009

SOIREE DEBAT A ATHENES SUR LA BINATIONALITE ET/OU LE BICULTURALISME

Le journal grec francophone "REFLEXIONS D'ATHENES" organise jeudi 17 décembre à partir de 20h00 une soirée-débat sur "la binationalité et ou le biculturalisme".




Cette soirée est destinée à toutes celles et tous ceux qui veulent échanger leur expérience sur ce grand thème qui est la binationalité, en particulier pour nous tous qui vivent ici en Grèce et vivont ce biculturalisme au quotidien.



Les thèmes de la soirée : Les raisons du départ, les difficultés d'adaptation, l'acquisition de la langue, les réalisations personnelles, la perte d'identité, l'engagement, la notion de citoyenneté, la nationalité.



Tous ceux qui sont intéressés sont les bienvenus à la taverne Ama Lachei à Exarchia dans le centre d'Athènes.



Informations :


Reflexions d'Athènes
http://www.reflexionsdathenes.gr/


Pour toutes informations:
Tél. 6937245087 - Courriel: reflexions.ath@gmail.com

samedi 12 décembre 2009

MAIS ARRETEZ DE TAPER SUR LA GRECE !

Depuis quelques jours la Grèce est à la tête de l'affiche, fichée et épinglée sur son économie. Ici en entend les mots : dette, crise, faillite, krach ... la population commence à s'inquiéter. En plus on est en pleine période des fêtes, vraiment cela tombe mal. Cela ne va pas aider les affaires à tourner, déjà que les magasins sont désertés.

Bon d'accord, au moindre faux pas, on en fait des gorges chaudes mais je suis sûre que d'ici peu on en entendra même plus parler ! Les médias passeront à une autre actualité plus alléchante.

Le pauvre premier ministre, fraichement élu, Georges Papandréou n'a pas seulement hérité d'un nom prestigieux, il a également hérité d'une économie désastreuse, d'un non moindre héritier lui aussi.

OK, tapez sur l'artiste. Les médias s'en donnent à coeur joie. Ils leur fallait une "tête de turc" et ils l'ont trouvé en la personne du nouveau premier ministre sur les résultats économiques de la Grèce. En est-il seulement responsable ? Et on entend encore et encore, corruption, mensonges, clientèlisme : mais quel rapport avec la situation économique de la Grèce ?

Bon prenez votre message : les Grecs ont la peau dure, ils ne baisseront pas les bras aussi facilement. Ayons confiance. La France est du côté de la Grèce du moins moralement. Papandreou a déclaré hier qu'il ne "demandait pas de cadeaux financiers", la "Grèce assumera ses responsabilités''. Le message est passé.

La récession économique a touché tous les pays européens depuis l'année dernière et pas seulement la Grèce, alors ARRETEZ DE TAPER SUR LA GRECE. Laissons le temps à ce nouveau gouvernement de faire ses preuves et d'oeuvrer dans ses réformes. Ne mettons plus la pression. Donnons une chance à ce pays qui malheureusement est souvent dénigré au niveau européen.

Signé : une fidèle amie de la Grèce.

jeudi 10 décembre 2009

ΕROS, DIEU DE L'AMOUR A ATHENES

Le musée d'Art Cycladique à Athènes, l'un des plus célèbre musée athénien, présente plus de 270 objets grecs et romains et autres statues, vases, bijoux et menus objets avec pour thème Eros, le dieu grec de l'amour : "Eros, de laThéogonie d'Hésiode à la fin de l'antiquité".

En provenance de nombreux musées européens, dont celui du Louvre (cocorico !) ces objets seront exposés pendant quatre mois.

Le ''clou" de l'expo est la célèbre statue en marbre d' "Eros bandant son arc" mais aussi ''Le baiser" représentant le dieu embrassant la Psychée venant tout droit du du Musée du Louvre et du Musée du Capitole.

Vous pouvez admirer toutes ces oeuvres au Musée d'Art cycladique, en plein centre d'Athènes.

du 10 décembre 2009 au 5 avril 2010.

L'exposition au musée d'Art cycladique, situé dans le centre d'Athènes, doit durer jusqu'au 5 avril. 2010.
Le jour de fermeture du musée : chaque mardi et les jours fériés.

Adresse :

Megaro Stathato
Vassilissis Sofias et 1 rue Irodotou
www.cycladic.gr

En savoir plus sur le musée sur Wikipédia

KABARET AVEC PATRICIA KAAS A ATHENES LE 6 FEVRIER 2010


Avez-vous entendu la nouvelle ? Annoncée par la presse grecque hier, nous avons appris que l'artiste Patricia Kaas viendrait à Athènes pour un unique concert le 6 février prochain.

Présentée comme "la Diva de la scène française", Patricia Kaas viendra présenter
au public athénien son propre "Kabaret", dans la salle du Théâtre Badminton. Cabaret avec un K pour Kaas, "spectacle unique, plus qu'un tour de chant c'est un hommage aux années 30, un bijou de chansons inédites, certis des plus célèbres titres de cette grande artiste".

Attention, comme il s'agit d'une unique représentation, vaut mieux s'y prendre en avance. La vente des billets débutera très prochainement, le 15 décembre 2009.

Vente des billets :
FNAC - THEATRE BADMINTON -
www.ticketnet.gr

Kabaret : http://www.patriciakaas.net



dimanche 6 décembre 2009

PARLER POUR NE RIEN DIRE, MANQUE D'INSPIRATION




Le plus dur pour garder un blog en tête de l'actualité est sans doute avoir de l'imagination et surtout personnellement un manque d'inspiration.

Ces derniers temps, je ne suis guère bavarde. Fatiguée ? certainement. Je ne veux réellement pas parler pour ne rien dire. Ecrire pour dire ''j'ai lancé un article". Très peu pour moi ! Pour moi écrire c'est me défouler, partager, pourquoi pas provoquer. Je serais très malheureuse si je n'avais pas au moins un commentaire de la part de mes lecteurs favoris. Alors, j'ai levé le pied et je suis restée peu bavarde pendant quelques temps mais je me soigne!

Essayons ensemble donc de trouver des sujets : j'en ai quelques uns mais je ne sais pas comment les développer.

Le premier ce matin qui me vient en tête est le triste anniversaire bien évidemment de la mort du jeune Grigoropoulos, un an après les émeutes qui ont mis la Grèce entière en dilemme. Que dire sur cette triste histoire ? Déja depuis quelques jours la police est présente d'une manière évidente. Les gosses de 15-16 ans commencent à se soulever même si certains ne le comprennent pas. Malheureusement, j'ai bien peur qu'il y ai des débordements, cela a d'ailleurs déjà commencé. En mémoire de Grigoris, il ne faudrait pas que ce soit une occasion pour certains groupuscules de mettre la Grèce encore une fois à feu et à sang.

Le second serait la Saint Nicolas. Aujourd'hui c'est une grande fête orthodoxe. Il n'existe pas de famille en Grèce sont au moins un Nikos.

Le troisième serait une belle balade au musée Irakleidon pour admirer la collection des sculptures d'Edgar Degas.

Voilà malgré le manque d'inspiration j'ai quand même réussi à écrire ces quelques lignes afin de ne pas être oubliée.

A bientôt sur le blog

dimanche 15 novembre 2009

LE VIN NOUVEAU GREC EST ARRIVE


Le troisième jeudi du mois de novembre c'est par tradition le lancement officiel du roi du vin nouveau le BEAUJOLAIS NOUVEAU. Célébrons donc le vin : Le beaujolais nouveau arrive ce jeudi est un rite qui rassemble depuis 1985 les foules ici comme ailleurs.

Ici, en Grèce, depuis quelques années la grande distribution, les sommeliers, les caves à vins n'échappent pas à la tradition. En novembre, en France comme en Grèce, les rayons sont chargés de bouteilles de Beaujolais Nouveau de médiocre qualité pour certains et de meilleur qualité pour les autres.


Découvrons ensemble cette année le vin nouveau local puisqu'il existe. Pas particulièrement spécialiste dans le style, j'aime le vin mais je ne sais pas trop distinguer le très bon vin du bon vin. Je devrais avoir honte de dire cela, mon grand-père était vigneron ! Je découvre cette année pour la première fois que le vin nouveau n'est pas que français. Oups arrêtons de nous regarder le nombril ! Apparemment des grandes marques comme BOUTARI produisent des vins nouveaux de bonne qualité depuis de nombreuses années. 23 ans pour être précise pour Boutari.

En tant que française qui se respecte, pensant que le vin nouveau était français et "point à la ligne", je suis tombée l'autre jour sur une très belle pub du domaine HATZIMICHALIS qui vantait son vin nouveau qu'il appelle "PROTISTO" et qui est aussi en version blanc. Alors cette année je ferais une entorse à la règle et j'acheterai un vin nouveau local. Sacrilège ou pas, je m'en moque. Les vins grecs sont de très bonne qualité quoique chers en général, mais nous trouvons ici une très large gamme de vins.

Le beaujolais Nouveau est vendu en Grèce à partir de plus ou moins 7 euros la bouteille, à moins ce n'est que de la "piquette".

J'aime le vin, rouge de préférence. J'acheterai du fromage et du bon pain. Jeudi : soirée à la maison "Vin nouveau" quelqu'il soit.

A Athènes des associations comme celle de l'Entraide organisent des soirées du Beaujolais Nouveau, à Alexandroupoli "La maison d'Antoinette" ou encore l'Institut Français de Thessalonique, en Thrace, en Crète.






mardi 27 octobre 2009

28 OCTOBRE C'EST FERIE EN GRECE

Ne vous étonnez si demain tout est fermé en Grèce et toutes les routes bloquées par le défilé des écoles grecques. Cela fait plusieurs déjà que la ville se préparait. Les drapeaux grecs sont changés, nettoyés et flottent en haut de chaque bâtiment public.

Demain, c'est jour férié, pour cause de fête nationale (voir : FETE NATIONALE GRECQUE : HOMMAGE DE GRANDS FRANCAIS A LA RESISTANCE GRECQUE édité en 2008). Demain, vous vous rendrez compte que l'identité grecque est belle et bien réelle. Dans les banlieux d'Athènes et partout ailleurs les maisons arboreront elles-aussi leurs drapeaux.

Les enfants en âge d'aller à l'école iront de bon matin à l'église (cela fait parti du programme officiel du ministère) puis après la messe (qui ressemble plus à une cours de récréation) les élèves iront défiler dans leur ville. Ils sont tout habillés - plus ou moins - de la même manière même si parfois la tenue vestimentaire des jeunes filles dérape (jupes trop courtes et trop moulantes, bottes hautes).

Les plus petits agiteront des petits drapeaux grecs en voyant leurs aînés marcher au rythme des fanfares municipales. Les parents seront habillés "en dimanche" et seront là pour admirer leur progéniture.

Je me suis toujours étonnée de voir des enfants défiler lors de manifestations que nous voulons ''militaires". Pour les petits Grecs, c'est bien souvent une obligation dont ils se passeraient. Ils rechignent lorsqu'ils sont choisis, et rouspètent quand ils ne le sont pas ! L'honneur de porter le drapeau de l'école revient à l'élève le plus méritant et lorsqu'il s'avère qu'il ou elle n'est pas Grec de souche, cela soulève les foules et les médias s'empressent d'en faire une affaire d'état.

Allons voir ailleurs :
- en France, le défilé du 14 juillet est purement militaire
- en Norvège, comme en Grèce, les élèves défilent en costume traditionnel (http://marina.stilldreamer.com/2008/05/17/17-mai-fete-nationale/)
- au Pérou, le 9 décembre, les élèves préparent comme en Grèce la fête nationale
- chez le voisin turque, le 29 octobre les élèves défilent eux aussi
- en Argentine, tous défilent, écoles, associations, militaires...

Chronia polla donc à la Grèce !

dimanche 25 octobre 2009

BONNE FETE DIMITRI



Demain, c'est la Saint Dimitris en Grèce. La fête du saint prénom en Grèce est très importante, d'autant plus importante que c'est une valeur familiale puisqu'en encore l'ainé de la famille porte le prénom du grand-père ou de la grand-mère. C'est une tradition qui perdure.

A partir du 26 octobre commence une période chargé en fête de saints jusqu'en décembre. Le 26 octobre, Saint Dimitris. Bonne fête en passant à mon beau-frère. Qui n'a pas un Dimitri dans sa famille ?

Octobre :
- 26 : Dimitris (Mimis, Mitsos Takis et les autres) - Dimitra (Mitsi ...)
- 20 : Mélina. Ce n'est pas un prénom si courant mais c'est pour l'inoubliable Mélina Mercouri

Novembre :
- 8 : Michaïl (Michalis ...)
- 21 : Maria, Despina. Les "Maria" sont généralement fêtées le 15 août cependant certaines provinces fête la Saint Maria en novembre. Maria, la marraine de ma fille et très chère amie grecque.
- 25 : Aikaterini, ma belle-soeur ! (Katerina, Kaiti, Katina ...)
- 30 : Andreas, mon beau-frère ! (Andrikos, Andriana)

Décembre :
- 6 : Nikolaos, mon très cher et tendre !!! (Nikolas, Nikos, Nikoletta ...)

Bien sûr il y en a d'autres ... Varvara, Stefanos, Loukas, Anna ... CHRONIA POLLA à tous !

Chaque famille grecque a son Nikos, Kostas, Vassilis ou sa Maria, Eleni, Katerina.

Le jour de la fête du nom est un jour important. Les maisons sont nettoyées en fond et en combes, vous ne recevrez ni carton ni coup de téléphone. Par contre il est primordial de ne pas oublier celui ou celle qui a sa fête. Si vous ne pouvez pas rendre visite, il vous faudra passer un coup de fil. C'est très important. Votre ami, connaissance ou cousin-cousine pourrait prendre la mouche si vous l'oubliez. Mais vous pouvez rendre visite les jours suivants.

A partir de 18 heures les visiteurs affluent, cela peux même durer jusqu'à très tard, en particulier si votre fête tombe pendant le week-end. Certains viendront avec une boîte de gateaux, d'autres avec une boisson alcoolisée ou un petit cadeau symbolique.

Toute la famille est là pour célébrer la fête du nom. Il faut comprendre que c'est quasiment une obligation. Bien souvent lorsqu'il y a plusieurs personnes avec le même prénom il faudra aller d'une maison à l'autre pour souhaiter "Chronia Polla" (Que tu vivres de nombreuses années!). On vous offirira un alcool ou une liqueur, et une part de gâteau qu'on vous apportera sur un plateau décoré d'un napperon. C'est un rituel qu'il ne faudrait pas refuser pour ne pas offenser. Au bout de la troisième visite, vous avez du mal à accepter le petit gateau, mais mordez-dedans, vous ferez plaisir à l'hôtesse.

Dans les campagnes on prépare un grand banquet (lire sur mon blog) avec agneau rôti et autres mezedes et salades. Toute la famille, les amis et même les voisins sont de la fête.

A savoir : si vous vous rendez à la fête de votre cousine, amis ou voison, on vous rendra l'appareil. Une visite ne s'oublie pas. Gare à vous si vous l'oubliez ! Les mauvaises langues ne tarderont pas à faire remarquer votre absence, l'histoire de remuer le couteau dans la plaie. Le Grec sait aimer vivement mais aussi détester ! En ville, cette tradition de recevoir pour la fête du nom tend à se perdre mais cela reste malgré tout une obligation sociale dans la plupart des familles.

Les prénoms grecs sur Wikipedia

samedi 24 octobre 2009

AMOUREUX DE L'OREILLER, VOUS AVEZ UNE HEURE DE RAB


N'oubliez pas ce soir on change d'heure. En Grèce, comme en France, comme partout en Europe, cette mesure vise à faire des économies d'energie quoiqu'elle soit contestée par beaucoup.

Fini l'été : ça va ! ici à Athènes on a compris, le temps est tellement maussade aujourd'hui que ca nous fait ni chaud ni froid. Quand je pense q'il y a 15 jours encore, nous étions en train de nous dorer au soleil à Anavyssos et que la mer était un vrai délice.

Vivement l'hiver ! Fffff. Rien que d'y penser, cela me donne la chair de poule ! Qui dit l'hiver, dit la pluie, c'est à dire les routes inondées, même dans le centre d'Athènes, et je ne parle pas de mon quartier ravitaillé par le corbeaux, on y attend comme d'habitude le vrai déluge. Les gosses le matin arriveront avec difficulté à leur école, encore heureux que cette année les bottes en caoutchouc soient à la mode, au moins ils ne réchigneront pas à les porter !

Le pire : en sortant du bureau le soir il fera nuit. Ca c'est réellement démoralisant, on a l'impression d'avoir gaché sa journée. Au moins, pendant l'été, il y a une vie après le ''dur labeur''. Pendant l'hiver chacun regagne ses pénates sans broncher.

Bref, n'oubliez pas à 3 heures du matin, on recule l'horloge d'une heure, il sera donc 2 heures du mat. Au moins, pour ceux qui sont amoureux avec leur oreiller, ils auront une heure de plus de sommeil, c'est toujours ça de gagné !!!


lundi 19 octobre 2009

COINGS AU SIROP TOU KOUTALIOU







Ce qu'on appelle ici en Grèce les "Glyko tou koutaliou" ce sont des fruits au sirop très épais, intraduisible (dessert à la cuillère...) en français !. Dessert rustique typique grec, sucré comme du miel, rien a voir avec nos fruits au sirop, entre la confiture et les fruits confis mais avec du sirop. Les "glyko tou koutaliou" sont servis soit en fin de repas où en fin d'après-midi lorsque nous avons des invités surprise. Hospitalité oblige, un café, ou une douceur servie avec un verre d'eau fraiche est le must des familles grecques.


Presque tous les fruits se préparent de cette façon : coings, bergamote, raisins, orange, orange amère (nerantzi), citron, noix fraiches, petites tomates, petites aubergines, carottes, cerises et griottes, petales de roses, pastèques, figues, amandes, poires, petites pommes "fyriki"...

En Evritanie, j'ai goutté au glyko à base de "krani" (mais qu'est-ce-que c'est en français ???). Délicieux. De ce même fruit, il font une liqueur délicieuse.


Le "glyko tou koutaliou" peut être servi avec du yaourt, une balle de crème glacée ou encore vous le rencontrerez dans quelques kafeneions (bistrot) servi avec un café grec. Le goût amer du café et l'intensité du sucre de ce dessert est étrange au premier abord mais délicieux.


Récemment lors d'un baptême, nous avons été agréablement surpris, car au lieu de l'habituel gateau offert à la fin de la cérémonie, un "glyko tou koutaliou" nous été donné avec les dragées, j'ai trouvé cette idée tellement originale mais tellement traditionnelle ! Idée à adopter sûrement !




Le fruit de saison, idéal pour ce dessert est donc le coing. Je me suis donc lancée et ai appelé une amie crétoise , Eleni, qui en toutes circonstances est capable de préparer tous les plats grecs inimaginables.

Dans cette recette, une herbe aromatique qu'on appelle ici "arbaroriza" dont je n'ai pas réussi à trouver la traduction mais qui ressemblait aux feuilles de géraniums et sentait la citronnelle.



Recette de "Ma douceur aux coings"


- coings frais, nettoyés, pelés, coupés en lanières fines, en peu comme les pommes frites

- sucre

- arbaroriza

- vanille

- citron

- accessoirement des amandes effilées



Faire cuire les coings coupés en fines lamelles comme des frites fines (la prochaine fois je couperai un peut plus gros!) dans une casserole.

Ajouter du sucre : quelque soit le récipient utiliser pour mesurer, 3 mesures de coings pour 1 mesure de sucre. Ajouter les deux vanilles en poudre. Deux ou trois gouttes de citron.

Couvrir à moitié d'eau et laisser cuire les coings jusqu'à ce que le fruit soit cuit (pas trop) et le sirop prêt.


Quand savoir si le sirop est prêt ?

les coings doivent être tendres. Prélever un peu de sirop et le faire goutter sur l'ongle ou sur une petite assiette, le sirop est prêt lorsque la goutte ne coule pas.

Laisser refroidrir dans la casserole.
Mettre en pots. A garder de préférence au réfrigérateur.


La novice a râté pour la première fois la confection de son sirop : je n'avais pas mis assez d'eau. Résultat mon fruit était bien cuit mais il n'y avait pas assez de sirop. Pas de problème : faire chauffer doucement une nouvelle fois les coings au sirop en allongeant un peu d'eau. Laisser bouillir une fois. Retirer la casserole du feu.

Laisser refroidir.


Nikos, mon mari, a goûté et regoûté sans broncher. J'ai passé l'examen. Puisq'il ne dit rien c'est que ce doit être bon !


Même si ce dessert est extremment sucré, il est reputé sans cholestérol. Diabétique s'abstenir !


Une variante à la française que j'imaginerai bien : crêpes servies avec de la glace à la vanille et des glyko tou koutaliou... Riz au lait ...








dimanche 4 octobre 2009

LES CITOYENS ONT LE DERNIER MOT EN GRECE

Processus démocratique : Les citoyens ont le dernier mot en Grèce et dans tous les pays démocratiques.

La Grèce a beau être un petit pays, depuis le rétablissement de la démocratie en 1974, elle est politiquement parlant un pays mature.

Aujourd'hui Dimanche 4 octobre 2009, après l'annonce du premier ministre grec d'élections législatives "nationales" anticipées de début septembre, à partir de 7 heures ce matin et jusqu'à 19h00 ce soir, les citoyens grecs ont le dernier mot.

Dès 19h00, immédiatement après la fermeture des urnes, seront annoncées les premiers exits polls des télévisions publiques (sur un panel de 12.000 personnes sur 150 bureaux de vote) alors que pour la première fois, trois heures après, vers 22h00 une estimation officielle des résultats sur la base de 20% du territoire

Les élections grecques en chiffres :

  • 3.905 candidats
  • 23 partis politiques
  • 9.834.970 citoyens grecs sont inscrits sur les listes électorales dont 2,5% votent pour la première fois
  • 20.828 bureaux de vote en Grèce

Mon Histoire - 20 ans en Grèce.
J'ai vécu jusqu'à aujourd'hui plusieurs périodes comme celle-ci.

(1988) : Depuis 1981 le PASOK tient les rênes du pouvoir. Andréas Papandréou est Premier ministre.

1989 : Le PASOK (Parti socialiste de Papandréou) tombe. Mais la Nouvelle Démocratie (Parti conservateur) n'a pas la majorité absolue. Il s'allie avec le KKE (Parti Communiste). Constantin Mitsotakis est le nouveau Premier ministre. Deux législatives en une année, juin et novembre.

1990 : Trois élections nationales en un année ! La nouvelle Démocratie remporte les élections, de justesse. Ce parti a besoin de 151 sièges pour avoir la majorité absolue. Kostis Stephanopoulos (qui deviendra beaucoup plus tard Président) offre à Constantin Mitsotakis le sière qui lui manque pour avoir la possibilité de gouverner enfin seuls.

1993 : Nouvelle victoire du PASOK (Parti socialiste). Andréas Papandréou redevient Premier ministre.

1996 : Le PASOK remporte un nouveau mandat, le nouveau Premier ministre s'appelle Costas Simitis. La même année le légendaire Andréas Papandréou décède.

2000 : Le PASOK gagne les élections. Costas Simitis est réelu Premier ministre.

2004 : Nette victoire des Conservateurs, Costas Caramanlis de la Nouvelle Démocratie devient Premier ministre, onze ans après Constantin Mitsotakis.

2007 : La nouvelle Démocratie, parti sortant, remporte les élections. Costas Caramanlis est reconduit Premier ministre.


En 2009, les choses changent. Les gens changent. Est-ce-que l'après décembre 2008 a réellement fait prendre conscience au peuple grec ? Est-ce-que le parti au pouvoir va payer ces hectares qui sont parti en fumée ?

Les urnes sont définitivement closes, on entend déjà à la télévision quelques résultats. Ces élections sont vraiment particulières. Jusqu'au dernier moment, j'ai ressenti que quelque chose a changé. Pas de passion, ces journées pré-électorales ne ressemblaient pas à tout ce que j'ai pu vivre jusqu'à aujourd'hui.

Les Grecs ont voté. Les urnes parleront sous peu. Les premiers résultats voient le PASOK comme le gagnant de ces élections cruciales; suivi de la Nouvelle Démocratie, du Parti communiste et du SYRIZA ...

Est-ce-que la capitale va s'enflammer ce soir ? Place Klathmonos pour le PASOK, Place Syntagma pour le parti conservateur de la Nouvelle Démocratie.

Allons-nous retrouver le côté "bon enfant" de la Grèce ? Cette facilité à fêter toute bataille.

mercredi 30 septembre 2009

LE COMPTE A REBOURS DES ELECTIONS

Plus que 4 jours avant les élections. Bizarre, j'ai l'impression que cette fois-ci les Grecs ont perdu de leur verbe ! Tout ici est tellement calme. Cela ne ressemble vraiment pas aux quelques périodes électorales que j'ai vécues jusqu'à aujourd'hui.

- Pas d'appels dans les quartiers, banlieues comme cela se faisait à coups de haut-parleurs.
- Peu de tracts, bien moins en tous les cas que par le passé
- La place Syntagma ne croule pas sous les tonnes de feuilles volantes

A leur place, nous avons
- des sms envoyés sur nos portables
- des appels téléphoniques des bureaux de députés ou du parti lui-même rappelant telle ou telle mobilisation ou discours d'un député candidat
- une couverture extraordinaire sur internet


La politique de communication des partis politiques semble changer. Moins de gaspillage, un certain respect de l'environnement.

Les élections législatives en Grèce c'est dimanche. 4 octobre 2009. Vote sanction disent certains. Les jeux semblent être déjà joués mais ne sait-on jamais ...
300 députés seront élus au scrutin proportionnel pour un mandat de 4 ans.
Le vote est obligatoire en Grèce pour les moins de 70 ans qui habitent à moins de 200km de leur lieu de résidence. Pour les autres, des congés payés sont exceptionnellement accordés selon le kilométrage, cela peut aller de 2 à 4 jours.

Pour l'anedocte, des millions de Grecs vont faire le déplacement dans leur village pour voter, vont parcourir des centaines de kilomètres pour accomplir leur devoir de citoyen. Une occasion comme une autre pour revenir dans leur province d'origine.
Tous les partis sont sur la selette et approchent les citoyens-partisans et moyennant la promesse d'un vote payent les allers-retours au village.

dimanche 27 septembre 2009

LES GRECS SONT POLYGLOTTES

Le 26 septembre c'était en Europe "la Journée européenne des langues". Un communiqué d'Eurostat (Office des communautés européennes) annonce ses chiffres.

Selon donc la Commission, en Grèce, où l'apprentissage d'une langue étrangère, l'anglais, est obligatoire dès le primaire, l'oscar revient à la Grèce où une proportion de 92% (chiffres 2006) d'élèves apprennent une langue étrangère, l'anglais.

Une chose m'échappe pourquoi 92% seulement quand l'apprentissage de l'anglais est obligatoire depuis la 5ème classe du primaire ?

En 2007 , toujours en Grèce, dans l'enseignement supérieur, 91,8% apprennent une seule langue contre 6,9% deux langues étrangères ou plus. En France, nous obtenons les chiffres de 10% et de 90% respectivement.

Pour les adultes de 25 à 64 ans, les chiffres deviennent beaucoup plus parlants.
En Grèce, 43,4% ne parlent aucune langue ; 44,8 parlent une langue étrangère (l'anglais arrive encore en tête) ; 11,9% parlent deux langues au moins.

En France, respectivement les chiffres sont : 41,2 % - 35,9% - 22,9% et l'anglais arrive en tête.

Tout cela c'est de la théorie en fait. C'est bien l'apprentissage mais qui parle réellement, vraiment, essentiellement une langue étrangère ?

En Grèce, la famille dépense énormément pour l'éducation en général. Les Grecs investissent beaucoup d'argent pour leurs bambins pour l'apprentissage d'une ou plusieurs langues étrangères. D'ailleurs ils n'attendent guère de l'école publique dans ce secteur. Ils préférent, même si ils sont contre, avoir recours aux services de l'enseignement parallèle des "frontistiria". peuvent-ils faire autrement ???

Les "Frontistira" sont un réseau d'écoles privées, d'instituts de langues où l'élève complète ses connaissances, en général le soir, après les cours. Les parents pris au piège par cette économie parallèle ne peut autrement qu'inscrire leurs enfants à ces cours de langues privés en espérant qu'ils seront gratifiés au bout d'une dizaine d'année par un diplôme tels que "Lower", "Proficiency" et autres DELF et DALF.

A côté des frontistiria, il y a également les cours privés, à domicile. Onéreux, il faut compter de 15 à 25 euros par heure, et plus parfois, selon le niveau. Plus le niveau est élevé plus l'heure-horaire augmente.


Résultat de cet enseignement parallèle, parallèle en théorie, puisqu'en vérité la réelle connaissance ne s'acquiert que grâce à ces écoles privées. Les Grecs sont polyglottes, la tranche d'âge 20-35 ans connait au moins l'anglais. Les plus anciens se débrouillent avec des mots appris sur le tas, question de survie !

En connaissance de cause, ne parlant pas grec lorsque je suis arrivée en Grèce, j'ai toujours pu me faire comprendre grâce à la connaissance de l'anglais, d'une part, plus rarement du français, encore moins de l'allemand (que j'ai complètement oublié faute de n'avoir jamais eu l'occasion de m'exercer !).

Apprendre le grec en Grèce a toujours été pour moi également une question de survie. Comprendre un pays et ses habitants, c'est parler sa langue.

Pour l'anecdote, l'autre jour dans le métro, deux anglais ont abordé une jolie grecque en lui lançant un "hello, how are you ?". Visiblement gênée, la jeune fille a répondu par un mouvement de la tête. L'un des jeunes a rétorqué étonné : "you don't speak english ?". Pourquoi faut-il que ces anglophones ai en plus l'exigence que les autres parlent l'anglais ? Parlent-ils une autre langue que l'anglais ?

Allez donc voir les résultats de ces statistiques : http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=STAT/09/137&format=DOC&aged=0&language=FR&guiLanguage=fr

Posons-nous des questions :
- sommes-nous tous égaux devant l'apprentissage des langues ?
- avons-nous tous les mêmes capacités ?
- est-il plus facile pour un Grec d'apprendre l'anglais ou d'apprendre le Français ?
- Un Français peut-il apprendre facilement le grec moderne ? Ferait-il un tel choix s'il en avait le choix ?
- sur quel critère choisir une langue étrangère plutôt qu'une autre ?
- les Grecs ont-il un don des langues ?

L'Union européenne c'est 27 pays et 23 langues étrangères.

lundi 21 septembre 2009

EN VILLE SANS MA VOITURE GRECQUE

Un meilleur climat pour nos villes

Savez-vous que cette semaine c'est la semaine Européenne de la Mobilité ?
Savez-vous que demain, en ville sans ma voiture, cela se passe aussi à Athènes ?
Savez-vous que seules deux villes de Grèce participent activement à cette opération européenne ?

Lamia, dans le département de Phtiotide et Panorama, à Thessalonique, sont les deux seules municipalités qui prennent part officiellement au programme !

A Athènes, les transports en commun seront malgré le peu d'engouement des autorités gratuits le mardi 22 septembre toute la journée. Mais attention, la gratuité a ses limites : pour le métro, jusqu'à la station "Koropi" et pour le train de banlieue (proastikos) jusqu'à "Magoula".

Les rues d'Athènes seront désertées, pas de voitures dans le centre, des piétons partout, des trajets express en bus. Voici ce que nous aimerions voir demain. Mais ne vous leurrez pas, rien de tout cela n'est vrai.

Encore une fois, aucune publicité sur cet événement auquel nous devrions tous être sensibles. Encore une fois, vous prendrez votre véhicule pour vos petites affaires. Et la semaine sans voiture passera, encore une fois, inaperçue.

Avez-vous fait le point avec votre conscience ? Etes-vous accro à votre voiture ?

J'ai moi aussi, une vieille et petite voiture parce que trop éloignée du centre de la capitale. Ma participation à l'année est de ne jamais circuler au centre de la ville en voiture parce que :
- les bouchons sont insupportables
- le temps de trajet sont bien trop longs
- l'essence est devenue bien trop chère
- et qu'il faut que je ménage ma vieille et petite voiture.

J'y gagne :
- en temps
- en argent
- en sérénité
et j'ai l'impression de participer activement à la protection de notre environnement.

Savez-vous qu'à Athènes le réseau de bus y est remarqueblement développé ? Le transport en bus est bon marché.
Le réseau plus récent du métro n'est-il pas extraordinaire ? Après 5 ans d'existence, il excèle en qualité et en rapidité. Il a changé ma vie.

Alors n'oubliez pas : demain, en ville sans ma voiture. Etes-vous prêts à vous sacrifier pour une seule journée ?

PLUS QUE 15 JOURS AVANT LES ELECTIONS

Bon, il faut avouer que ces derniers je suis à bout d'idées. Pas de courage, pas d'inspiration, ce doit être ce mois de septembre complètement pourri qui me ronge...

Il faut bien dire que septembre cette année, c'est plutôt la pouasse. Encore heureux que je travaille et que je ne suis pas en vacances. J'ose à peine imaginer la déception des touristes venant en Grèce, pour y trouver le soleil, et qui n'ont eu droit qu'à de grosses giboulées !

Septembre 2009 : peu avant la fameuse Foire de Thessalonique, le Premier ministre annonce ce que certains redoutaient et que d'autres espéraient : LES ELECTIONS.

Les élections législatives en Grèce c'est une histoire de famille :
Caramanlis, Papandréou.
Droite-gauche.
De l'oncle au neveu et du père au fils.

La politique appartient à la société. Chaque famille grecque qui se respecte a toujours son "petit grain de sel" à apporter. Pas de tabou, on discute en famille, entre amis. On se déchire, mais jamais pour bien longtemps. La politique, c'est aussi une histoire d'éducation.

Les kafenions (bistrots grecs) sont bondés. Les papous (grands-père) se retrouvent matin et soir autour d'un café grec et commentent l'actualité. Même la femme du ménage y apporte son expertise.
Un espoir pointe, parce que c'est ça aussi la politique en Grèce, Une envie de changement pour voir ce que peuvent faire les autres ... Et quand on parle des autres, n'allez tout de même pas trop loin ! droite-gauche / gauche-droite, de l'oncle au neveu et du père au fils !!!

Et moi, dans tout ça ??? Française, j'habite depuis des lustres en Grèce et je n'ai jamais fait le grand pas. Celui qui me permettrait grâce à la nationale grecque, de voter aux législatives.

Je me suis inscrite sur les listes municipales depuis que cela est autorisé en Europe. Cela me semblait tellement naturel de voter pour la ville où j'habite depuis 20 ans.

Le grand pas : acquérir, par le mariage, la nationalité hellénique.

Cela ne me ferait pas perdre ma nationalité française, mais si j'avais fait ce choix, j'aurais eu l'impression de rejeter en quelque sorte une partie de moi-même. C'est en fait une des dernières choses qui me rattachent d'une façon unique et administrativement à la France. On ne partage pas sa nationalité ! Bon ce ne sera pas encore pour cette fois.

Mes filles, qui ont la double nationalité, n'auront pas à se poser la question mais je ne les sens pas réellement attachées à l'identité politique française. Elle me pose la question, bête et méchante : pourquoi ne voterais-tu pas Maman ?

Pour ceux que cela intéresse :
- le premier grand débat entre tous les chefs de liste aura lieu aujourd'hui, 21 septembre, à 20 heures sur les chaînes publiques et seront retransmises sur toutes les chaînes privées.
- ultime arène : demain, 22 septembre, le duel entre "hauts de ce monde". Kostas Caramanlis, actuel Premier ministre, et Georges Papandréou, pressenti par les sondages comme prochain Premier ministre.


Les élections législatives en Grèce c'est une histoire de famille :
Caramanlis, Papandréou.
Droite-gauche.
De l'oncle au neveu et du père au fils.

samedi 15 août 2009

QUE FAIRE A ATHENES UN 15 AOUT ?

Que faire à Athènes un 15 août, et de surcroit un samedi ! ??? Aujourd'hui en Grèce, et partout en Europe, c'est une fête religieuse importante, la fête de l'Assomption, jour férié oblige. Ici, comme ailleurs, tout est fermé. Voyons donc, pour moi qui est coincée à Athènes, et pour vous peut-être en vacances, ce que nous pourrions faire ce 15 août.




Toute cette semaine la ville d'Athènes commencait à se déserter. Comme tous les ans, l'apogée se situe à cette période de l'année. Athènes devient une ville fantôme, tellement agréable à vivre ! Terminés les embouteillages, les coups de klaxon, les parcours longs si longs. Cette semaine, je me rendais au boulot en à peine 35 minutes alors qu'il me faut en temps normal de 50mn à 1 heure pour moi qui habite loin du centre et ne parlons pas des journées noires où mon parcours tient du combattant. Rien de tout cela en ce moment, Athènes est comme je l'aime. Comme Paris en plein mois d'août. Tout simplement, reposant, remarquable, agréable...




Alors que faire à Athènes un 15 août ?




- Faire une ballade dans Plaka. Un peu cliché vous me direz ? Oui, un peu. Bref, j'aime Plaka au mois d'août. J'aime Plaka toute l'année. Même si c'est cliché, même si parfois ce peut être un attrape-nigaud à touristes. J'aime son atmosphère. Jouons à la touriste ... Si je vois que les marchands s'imposent de trop, je jette un mot bien placé en grec, et hop ils s'arrêtent tout de suite.


L'ancienne Agora près de l'Acropole est ouverte à tous. Profitez-en !




- Un petit coup de métro et ballade à pied en plein centre. Omonia, rue Athinas... Et si je m'aventurais en vélo ? Pas mal comme idée... Pas trop de voitures, ce ne devrait pas être trop dangeureux, quoique que ...


Place Kolonaki, monter jusqu'au Lycabette. J'aime la vue d'Athènes du pic.




- Toujours à pied, place Syntagma. J'aimerais bien aujourd'hui accorder du temps à flaner devant la relève de la garde.



Place Syntagma

- Un peu plus loin ... Vous avez une voiture ? Rendez-vous à Hassia (ou Fyli) dans le nord-ouest d'Athènes. Petit village si près du coeur d'Athènes, à environ 30mn où le dépaysement est assuré.


Des tas de tavernes vous attendent avec leurs moutons grillés et leurs brochettes de porc, tzatziki et tout le toin-toin. Si la ferveur vous tient, je vous conseille le monastère des femmes appelé "Kliston" (Κλειστών) qui fait partie des trésors byzantins de l'Attique qui date du XIIIème siècle sur le mont Parnès. Ou encore le monastère de Saint-Cyprien, toujours à Hassia.




- Encore un peu plus loin ? Farniente sur des plages d'Athènes. Profitons aujourd'hui du beau soleil et du peu de vent. J'aime la plage publique d'Anavyssos (drapeau bleu) ou celle payante d'Avlaki à Porto Rafti, à 30km du centre d'Athènes.




- Côté transport : Les transports en commun ne devraient pas être pertubés quoique depuis une dizaine de jours, la fréquence des rames de métro ont tendance à se faire attendre. Le métro est bondé, en majorité par les touristes. On peut relevé des rames toutes les 8 jusqu'à 10 minutes parfois!



Le métro d'Athènes

- Côté shopping : Les magasins aujourd'hui 15 août sont tous fermés. Vous ne trouverez que les rares peripteros (kiosques à tout vendre) d'ouverts. Pendant la semaine, de nombreux magasins sont fermés, les soldes se terminent et on ne trouve plus grand chose.


- Côté travailleurs : fort heureusement, sauf pour quelques échoppes essentiellement touristiques, personne ne travaille aujourd'hui. Pour ceux qui sont obligés de travailler aujourd'hui, hôtels, restaurants, hôpitaux et autres services publics essentiels vous serez payés avec une majoration de 75%.
- Côté relation : N'oubliez pas aujourd'hui que c'est avant-tout une fête religieuse, tout autant importante pour les Grecs que celle de Pâques. N'oubliez pas vos amis grecs : Maria, Panagiotis et Panagiota. Chronia Polla !!!


jeudi 13 août 2009

VOYAGER EN GRECE : EXCURSIONS ACHERONTAS AU VERT




Vous êtes en vacances dans la région de Syvota ou de Parga ?


La région de Thesprotia a en plus le luxe d'être une région boisée, très verte. Vous profiterez non seulement de ses superbes côtes mais en plus de son arrière-pays. Cette région est essentiellement montagneuse formée des massifs du Pindos entre de nombres petites vallées.


je vous conseille une demie-journée ou une journée complète dans les gorges de l'Acherontas.







Vous êtes téméraires ? Le canoé kayak est pour vous.

Plus proche de la nature ? Une ballade à cheval en remontant la rivière de l'Achérontas vous passionnera.





Vous pouvez vous y rendre via le village de Glyki, à l'est de Parga, commune appartenant à la municipalité de Paramythia.

Il vous faudra de 45 minutes à une heure de route depuis Syvota.
Tous mes articles sur Syvota (Thesprotia)
Bientôt en ligne PARGA LA COSMOPOLITAINE



View Larger Map

lundi 10 août 2009

VOYAGER EN GRECE :LES PLAGES DE SYVOTA

Après avoir recherché les meilleures plages des alentours de Syvota (Thesprotide "Thesprotia", été 2009 destination Syvota), une chose est sûre ! La mer y est très froide, beaucoup plus froide que celles que nous avions rencontrées à Leucade (Lefkada) qui n'est pourtant pas si éloignée. Je dirais même que pour la première fois en Grèce j'y réfléchis à deux fois avant de plonger d'une tête !


La mer Ionienne dans ce coin de Grèce est glacée mais ses eaux sont lympides et d'un bleu captivant. On y rencontre des dizaines de petites plages de galets qui ressemblent le plus souvent à de petits cailloux, pas franchement de sable fin, sauf pour la plage de Bellavraka et de nombreux petits ilôts et le tout sur une côte verdoyante d'oliviers et de pins.



Les plages qui ont retenues mon attention, elles sont nombreuses, toutes plus belles les unes que les autres, j'ai du mal à les départager.





La plage de Bellavraka, Syvota

- Choix n°1 sans hésiter : "Bellavraka" sans aucune hésitation ! Tout y rassemblé pour le farniente assuré, loin des foules : typique, sable, isolée, dépaysement total, idyllique. On peut s'y rendre à pied (ça monte...) depuis le port de Syvota. A moins d'y aller assez tôt le matin, il est difficile après 10h00 d'y trouver une place pour la voiture.



laplage de Bellavraka,Syvota
Pas de periptero (kiosque), pas de cantina (cantine). Prévoir votre glacière avec rafraichissements et snacks.


- "Agia Paraskevi" : à 7mn en voiture de Syvota. Une plage de sable, très propre, un parking pour les voitures, une petite caféte, et une petite île en face pour les plus courageux à la nage. A la mi-journée vous pouvez goûter aux spécialités de la taverne "Agiali" que je vous recommande. Leurs spécialités : pites (feuilletés maison, spécialité de la région de l'Epire) aux épinards ou encore aux tomates !, des poissons frais cuits au feu de bois et un service impeccable et familial.



La plage d'Agia Paraskevi, Syvota
- "Mega Ammos" à à peine 10mn de Syvota, vers Parga. Plage de petits galets, typique aux eaux très claires. Cette plage est beaucoup plus grande et organisée que les autres. Vous y trouverez kiosque, caféte et taverne.



La plage de Mega Ammos, Syvota



- Les îles, ou plutôt des ilots, en face de Syvota, d'Agios Nikolaos et de Mavro Oros. Vous pouvez vous y rendre au tarif de 5 euros par personne, des dizaines de bateaux vous attendent sur le port de Syvotta, en encore en louant à la demie-journée ou journée complète une petite barque.


L'île d'Agios Nikolaos offre en autre la plage appelée "I Pissina" (la piscine). Comme son nom l'indique la mer y est d'un bleu transparent profond.


La plage Piscina, Syvota



Personnellement, j'ai bien aimé la plage de Diapori sur l'île de Mavro Oros qui a le mérite d'avoir le soleil tout au long de la journée !



La plage de Diapori, sur l'ilot Ag. Nikolaos
Allez-y tôt le matin pour profiter de moments de détente seuls car après ces petites plages très demandées sont surbondées.

N'oubliez pas de prendre avec vous votre ravitaillement, eau fraiche, sandwich et un spray en cas de piqure de guêpe.


- Gallikos Ormos, notre place plage préféree en fin d'après-midi car accessible à pied depuis le village de Syvota. Idéal pour profiter des derniers moments ensoleillés de la journée sans nécessairement prendre la voiture. Départ vers 21h00 au coucher de soleil impératif !


Gallikos Ormos, Syvota




La plage d'Arillas, Syvota

- Enfin, la dernière "Arillas", à 15mn de Syvota, dans un petit village. Plage moins pittoresque, familiale avec une petite taverne abordable.

Vous ne serez pas déçus par les plages de Syvota.


Tous mes articles sur Syvota (Thesprotia)

ETE 2009, DESTINATION SYVOTA

VOYAGER EN GRECE :LES PLAGES DE SYVOTA

VOYAGER EN GRECE : EXCURSIONS ACHERONTAS AU VERT

Bientôt en ligne PARGA LA COSMOPOLITAINE




vendredi 7 août 2009

ETE 2009, DESTINATION SYVOTA



Cette année, nous avons jeté notre dévolu sur Syvota. Vous aurez certainement, pour ceux qui vivent en Grèce, vu parmi la campagne de communication de l'Office national hellénique du Tourisme (EOT), ces affiches qui annoncaient "Les plages des Caraïbes à Syvota".



Personnellement , c'est bien après que je me suis aperçue de ces affiches, bien après avoir appris par des amis que cette belle région de Thesprotie, face à l'île de Corfou, très proche de Paxos et AntiPaxos et à quelques kilomètres de la frontière albanaise.

La ville de Syvota, Thesprotia

Eté 2009, donc, destination Syvota. L'année dernière nous avions visité les îles de la Mer Egée (Skiathos et Skopelos), cette année ce sera la mer Ionienne.



Syvota se situe à près de 475km d'Athènes, sur la côte nord-ouest, entre Parga et Igoumenitsa.

Depuis Athènes, il vous faudra environ 5 à 6 heures. La route est belle jusqu'à Patras, quoique réputée dangeureuse à certains endroits. Prudence donc...



Pont de Rio-Antirio


Vous passerez par Corinthe, le Pont de Rio-Antirio puis par le tunnel d'Actio (je croyais que ce serait plus spectaculaire) puis par les villes de Messolonghi, Arta.

Arrivés à Syvota, vous serez charmés par ce petit port de pêche, ce beau village très agréable et hospitalier où il fait bon vivre. Pas trop surbondé, c'est un village que nous pourrions caractérisé de familial.

Syvota est également connue sous le nom de “Mourtos” par les habitants de la région et de Ioannina. Ce nom provient du nom notable de la région pendant l’occupation turque qui pillait les bateaux qui passaient. La ville a conservée ce nom est jusqu’en 1959 où l’ancienne désignation est revenue.



Le port de Syvota, Thesprotia

Le port très pittoresque de Syvota est situé dans un golfe et d'un ensemble de trois petites îles, Agios Nikolaos, Mavro Oros et BellaVraka qui ne sont pas habitées, sinon par quelques chèvres et boucs sauvages !


Je vous tiens au courant de mes découvertes en Thesprotie.











vendredi 17 juillet 2009

DESTINATION AILLEURS PARLE DE LA GRECE



J'ai eu le plaisir aujourd'hui de participer à l'émission animée par Sébastien Folin "Destination Ailleurs".
Le thème de l'émission d'aujourd'hui : la Grèce.
C'est une bien belle initiative que de donner la parole aux Français qui ont décidé un jour ou l'autre de quitter la France pour un autre pays. Sébastien Folin que je connaissais via la télé sur TV5 avec son émission sur la musique "Acoustic", consacre donc pendant tout l'été quotidiennement deux heures à nous Français, expatriés pour une raison ou pour une autre, sur les ondes de RTL.


Ce vendredi 17 juillet 2009 c'était donc mon jour. A 14h30, heure française, malgré une ligne téléphonique abominable (c'était donc mal tombé !!! une des rares fois ou mon prestataire devrait avoir le fil bas, jamais de problèmes et c'est tombé aujourd'hui ! grrrrr), j'ai pu partager avec vous, avec ma famille mon expérience grecque.
Des questions générales donc, sur le pourquoi de mon expatriation, ma vie, les Grecs et ce qui les caractérisent, mes passions et ... la sieste nationale.

Merci à Sébastien Folin, donc, et son assistant Gael pour ces quelques instants de retrouvailles avec la France. Merci à Jean-Sébastien Petitdemange sur les infos intéressantes, touristiques, sur la Grèce.
Première pour moi ... RTL était une de mes radios préférées lorsque j'étais en France, je continue grâce à internet à l'écouter dès que j'ai le temps.

Une petite rectification seulement : le nescafé est du café soluble. Quand on demande un espresso en Grèce, dorévavant on obtient un espresso. C'est d'ailleurs à la mode : Espresso Freddo, le café frappé à la grecque mais avec du café espresso. Exit le soluble et c'est tellement bon... bien meilleur que le nescafé...

Rendez-vous donc pendant tout l'été de 14h00 à 16h00 (heure française), retrouver nos amis ailleurs.
Lien vers la radio www.rtl.fr

EN DIRECT SUR RTL DESTINATION AILLEURS

En direct, écoutez mon interview sur ma vie en Grèce. Destination Ailleurs est une émission dédiée aux Français de l'Etranger, ceux qui sont partis loin vivre ailleurs, autre chose...

vendredi 17 juillet à partir de 14h30 (heure française)

www.rtl.fr

mardi 14 juillet 2009

AMKA SANS FIN

Parce que toutes les bonnes choses n'ont pas forcemment une bonne fin, ma saga de l'été s'appelle l'AMKA.

Comme je vous l'avais annoncé avec sureté, je croyais en avoir enfin terminé avec mon AMKA. Et bien non !

J'ai recu ma fameuse carte AMKA. Un peu cheap entre nous, une légère carte, de la forme d'une carte de crédit, cartonnée et légèrement plastifiée. Du style de carte qui ne tiendra pas bien longtemps entre nous...

Le clou ? En découvrant le numéro AMKA... Il correspondait au fameur premier numéro qu'on m'avait attribué d'office mais qui avait été modifé parce que -soi-disant- "puisqu'il y a modification des données, le numéro change automatiquement".

Bref, je vous voudrais pas vous fatiguer avec mes histoires. Lisez mon premier billet sur l'obtention de l'AMKA et mes premiers déboires.

Alors le KEP (service d'information au citoyen) n'a pas bien fait son travail (à mon avis ils n'ont même pas du être bien informé des procédures). L'agent du KEP aurait du, sur la base de mon premier numéro, modifier les données me concernant (logique, non ?) et non pas m'attribuer un nouveau numéro.

Alors maintenant, alors que d'autres n'ont aucun numéro, je me retrouve MOI avec deux numéros AMKA. Quelle aubaine ! Mais apparemment je ne suis pas la seule. Il faut bien que les fonctionnaires grecs soient occupés !!!

Bon, stop, comme il vaut mieux avoir affaire au bon dieu plutôt qu'à ses saints, je suis allée directement à la sécurité sociale. L'agent de l'IKA, très aimable, serviable (et oui il y en a ...) m'a expliqué ce qui était ma logique évidente. Ils auraient du au KEP entrer dans ma fiche (qui correspondait au premier numéro INSEE) et modifier les données me concernant. Logique, non ?

Résultat : on a donc modifié ma première fiche et il a fallu annuler la fiche "malencontreusement" ouverte par le KEP. Mon gros souci, que mes cotisations retraite soient bien validées à mon nom, à moins que (je blague!) je recoive deux retraites si j'ai deux AMKA ?

Bon, j'espère que c'est la bonne maintenant et que je n'aurais plus à me soucier de l'AMKA. Il paraît qu'une fois qu'on l'a ce fameux numéro, c'est pour la vie.

A suivre ...

vendredi 19 juin 2009

JOUR - 1 : L'ACROPOLE DEVOILE SON MUSEE

A moins de 24 heures de l'inauguration officielle du nouveau musée de l'Acropole, Athènes vit au rythme olympique.

Des affiches ornent les rues, les bus et trolleys sont décorés aux couleurs du nouveau musée, les rames du métro de même.

Demain c'est le grand jour. Après les JO d'Athènes, le souhait et la vision de Mélina Mercouri enfin s'exaucent.

La grande Mélina Mercouri et Jules Dassin avaient rêvé de cet immense projet. Elle avait souhaité que ce musée à la hauteur de l'histoire soit installé dans le quartier de la rue Makrygianni, aux pieds même du Parthénon. Lui après la disparition de sa compagne, s'était dévoué entièrement à la construction du nouveau musée et à la restitution des frises du Parthénon. Ensemble, ils ont créé la Fondation Mélina Mercouri. Il a continué seul, sans sa muse. Il ne seront pas là demain.

Dans ce superbe musée flambant neuf, il y a une salle... elle est vide ... elle attend le retour des fameuses frises en marbre du Parthénon.La Grèce réclame officiellement leur retour depuis 1989.

Mélina s'était enflammé, elle la Grecque au verbe haut. Elle s'est battu pour ce retour des frises et après elle une chaine humaine s'est engagé pour le même combat, un mouvement international.

Alors demain, nous assisterons en direct pour ceux qui ont la possiblité de voir en direct sur les chaînes publiques, à la cérémonie solennelle de l'inauguration du nouveau musée de l'Acropole.

Vous n'êtes pas en Grèce ? Vous n'avez pas un satellite de réception pour les chaines grecques ? vous pourrez voir sur internet en direct, l'inauguration du musée sur le site du nouveau musée : ici

A partir du 24 juin 2009, le musée fonctionnera normalement. Jusqu'au 31 décembre de cette année, le tarif d'entrée est fixé à 1 euro par personne (exceptionnel !!!). Vous pouvez acheter vos billets directement au musée ou pré-acheter sur le site internet du musée. Préférez la deuxième solution, car il paraît que les billets partent "comme des petits pains".

Le nouveau musée de l'Acropole sera ouvert tous les jours, sauf les lundis, de 8 heures à 20 heures (heure limite d'entrée à 19h30).



Site du nouveau musée de l'Acropole : www.theacropolismuseum.gr
Site de la Fondation Mélina Mercouri : www.melinamercourifondation.org.gr

samedi 6 juin 2009

ELECTIONS EUROPEENNES EN GRECE : POLLUEURS

Vous saviez qu'hier, 5 juin 2009, c'était la Journée mondiale de l'Environnement ???

Je suis sûre que, comme moi, circulant au centre d'Athènes, vous ne vous en êtes même pas aperçus. En plein coeur de la période électorale, aucun des partis politiques ne s'est apparemment soucié de la distribution féroce de tracts, du collage anarchique des affiches.

Vendredi matin, 8h15, place Syntagma (place de la Constitution - place du Parlement), vous ne pouviez à peine sortir du métro. A peine sortie, éblouie par la luminosité matinale, nous sommes accaparés par des jeunes recrutés, ces jeunes qui ont tout leur avenir devant eux, essayant de se battre pour un jour meilleur : en campagne avec en mains des tonnes de papier (d'arbres), qu'ils distribuent, ils sont bien une dizaine à la sortie.

Environnement - pollution : ces tonnes de papier se retrouvent dans les poubelles, quand il y en a et quand elles ne sont pas pleines et quand le citoyen a le reflexe écologique de jeter là où il faut...

Résultat : des feuilles volantes partout, déchirées, froissées, dans les rues d'Athènes, à terre. Sans compter nos boîtes aux lettres bondées de ces tracts qui partent directement au recyclage car nous avons du en recevoir des dizaines. Les dites boîtes aux lettres sont d'ailleurs prises en otage à longueur d'année par cette pub agressive de grands supermarchés et de junk-food.

Je ne parle pas des kiosques énooooooooooooormes installés ici et là : des écrans géants avec leurs perruches en direct sur la place Syntagma qui laissaient les passants indiférents.

Alors demain dimanche on vote ... Que ferons-nous dans la pratique pour l'environnement ? Comment irez-vous voter ? Etes-vous loin de votre centre de vote ? Pouvez-vous y aller à pied ?

Vous irez voter dans votre village ? Pourquoi ne voter sur votre lieu de résidence et évitez ce déplacement en masse ? Avez-vous pensé aux économies que vous feriez ?

Et ne donnez pas comme excuse "c'est le seul moyen pour moi d'aller de temps en temps dans mon village ...", je l'ai entendu maintes fois ici en Grèce. Mais qui vous empêche d'y aller dans votre village ?

Etes-vous vous aussi une victime de ce système ?

dimanche 31 mai 2009

AMKA INSEE GREC ET MOI ET MOI ET MOI

Ah, ce fameux AMKA grec !

J'y suis finalement arrivée. Pendant plus de 15 jours, j'y suis passée, puis repassée. Je m'y suis arrêtée trois fois sur la dizaine de fois où je suis passée devant. La première fois j'ai pris un numéro (375), le numéro au guichet (105). La seconde fois, j'ai pris un numéro et 45 mn avant la fin de service à 19h00, le système on-line a eu un crash, il a fallu tous partir car ils n'avaient pas le temps de réparer.

La troisième fois était la bonne. Le KEP (Centre d'information au citoyen) central de la place Syntagma où sont réfugiés toutes les races de la planète !!! Débordé, bondé, malgré tout souriant, ce KEP a réellement un sacerdoce. Informer les citoyens sur ce nouveau système qui remplacerait les numéros de sécurité sociale donnés par chaque caisse d'assurances (la plus commune IKA) par un numéro unique AMKA, valable à la longue pour toutes les caisses d'assurances maladie.

Jeudi soir, je me suis dit dernier essai, sinon j'y retournerai pendant le mois d'août où il ne devrait pas avoir abondance. Dans un premier temps, j'avais bien regroupé mon numéro indiqué dans ma dernière vignette avec celui que j'ai trouvé dans internet (voir mon récent billet : AVEZ-VOUS VOTRE NUMERO AMKA ?).

Si je n'avais pas eu mes filles à enregistrer je ne me serais pas inquiétée. Bref, il fallait le faire. en terminer !

Résultat
: après une heure d'attente (raisonnable), je suis passée au guichet. L'employé, souriante (ils l'étaient tous), aimable et prête à aider m'a demandé ma carte d'identité, mon numéro afimi (numéro, un autre!!!, du centre des impôts) a commencé à remplir mon identité.

Identité : On nous demande

  • Nom de naissance
  • Nom actuel
  • Prénom(s)
  • Prénom du père
  • Prénom de la mère
  • AFM (afimi) - pas obligatoire (certains ne l'avaient pas)
  • Date de naissance
  • Lieu de naissance
  • Numéro de CI
  • Adresse
  • Téléphone

Problèmes : pour certains champs, le système n'acceptait pas mes prénoms à rallonge (trois prénoms, pourquoi ?). Le problème ne se posait pas personnellement pour mon enregistrement mais pour celui de mes enfants.
Le -ie- en fin de mon premier prénom se transformait directement en -y- pour le prénom de la mère (ce qu'ils appellent ici "mitronymo"). Impossible d'y remédier.

Vigilence : vérifiez bien les données avant de valider les infos par votre signature. Prenez votre temps pour relire votre fiche avec vos coordonnées.

Nouveauté : nous pouvons enfin enregistrer notre identié en caractères latins !!! Fini les problèmes du -u- français qui se transforme en -ou- ou en -y-.

Mon numéro AMKA a finalement été modifié car toute modification implique un changement du numéro.

Rappel

Vous avez besoin de votre carte d'identité, de votre afimi, de votre livret assurances maladie (quoiqu'elle ne s'en soit pas servie).

Précaution

Vérifiez sur internet néanmoins avant d'y aller afin de récupérer, si il existe, votre numéro provisoire. Vérifiez aussi le lendemain pour voir si tout à bien été enregistré sur internet.

jeudi 28 mai 2009

ELECTIONS EUROPEENNES GRECQUES EN CHIFFRE

Les élections européennes en Grèce en chiffre

Aux éléctions européennes du 7 juin prochain,



à partir de 7h00 du matin,



9.866.913 électeurs sont inscrits sur les listes.

36.758 Grecs voteront depuis l'étranger,


Il y aura 27 listes pour 513 candidats,


20.435 bureaux de vote,

97 bureaux de vote à l'étranger dans les pays de l'UE,


Les bureaux de vote fermeront à 19h00.


Une estimation des résultats est attendue vers 22h - 23h00.


Les résultats définitifs seront annoncés 4 à 5 jours après par le ministère de l'Intérieur.


22 euro-députés grecs seront élus.

424 PLAGES GRECQUES ORNEES DU PAVILLON BLEU

Sur 39 pays la Grèce est au deuxième rang en 2009 (l'Espagne est la première) et 425 plages auront cette année le fameux "Pavillon bleu" alors que 8 ports de plaisance auront également leur pavillon. Cinq pavillons en moins par rapport à 2008.


La région "championne" cette année est la Crète qui a remporté 97 pavillons alors que la deuxième place est gagnée par le Dodécanèse et Lasithi avec en tout 41 place, suivi de l'île de Corfou avec 32 plages.


Pour ceux qui ne pourront pas partir d'Athènes, pour ceux qui veulent s'échapper le week-end en Attique les plages de Marathon, Schinias, Nea Makri, Eretria (Eubée), Breksiza, Markopoulo, Avlaki (ma préférée), Lavrio (Pounta Zeza), Anavyssos (là où j'ai rencontré mon mari !), Mavro Lithari, Kalyvia, Lagonissi, Vari, Varkiza, Vouliagmeni (Asteras) et enfin Voula arboreront le pavillon.


Consulter la liste des 425 plages et des 8 ports de plaisance lauréats du Pavillon bleu 2009 en Grèce :

http://www.eepf.gr/blueflagGR2009.html

lundi 25 mai 2009

MOUSSAKA, REINE DE LA TABLE

La ou le moussaka ?
Pour moi, l'article au féminin. Pour les Grecs on parle de "o mousakas" (masculin).

Son origine ?
Certains disent qu'elle est grecque, d'autre turque ou bulgare. On la rencontre même en Iran. Une chose est sûre, la préparation est plus ou moins la même avec des variantes.

Ma recette simple que j'ai appris de mon mari, grec, la voici :

Boeuf ou agneau ?
Contrairement à beaucoup de recettes que nous trouvons dans les livres de recettes en France, la viande utilisée est en Grèce essentiellement le boeuf haché et rarement d'agneau.

Aubergines ou courgettes ?
De nombreuses variantes, certes. Certains mettent des courgettes, d'autres des aubergines, d'autres les deux. Personnellement, je préfère les aubergines seulement.

Ma recette, essayée, goûtée, redemandée ...
Ingrédients: (3 livres de viande hachée maigre - purée de tomate ou des tomates fraiches rapées - 6 à 7 belles aubergines - 1 gros oignon rouge ou 2 moyens -2 à trois pommes de terre - grains de coriandre - 1 baton de canelle ou de la canelle en poudre - sel, poivre - 1 litre de lait - 10 cuillères bombées de farine - muscade en poude - fromage rapé salé de préférence comme le "kefalotyri" grec.

Préparation : Préparez la viande hachée à la manière de la bolognaise : faire revenir la viande hachée dans de l'huile d'olive, ajoutez l'oignon coupé en petits morceaux. Faire revenir. Ajouter de la purée de tomate à volonté et les 2-3 grains de coriandre; la canelle, sel et poivre. Ajouter de l'eau. Faire mijoter, il ne doit rester que très peu de jus.

Préparez les augergines. Bien les nettoyer, ne surtout pas les éplucher ! Les couper en fines tranches dans le sens de la longueur. Vous pouvez les faire frire, ou comme moi, les huiler et les passer au four sous le grill. Elles seront moins grasses. En général, je prépare les aubergines la veille et je les laisse dans une passoire pour que l'huile s'en aille.

Si vous voulez les préparer avec des courgettes, ou moitié courgettes, moitié aubergines, les faires frire de la même façon.

Dans une autre casserole, préparez la béchamel. Une recette rapide et sans grumeau (rien à voir avec la préparation française !) : Versez 1 litre de lait, et y ajouter petit à petit 10 cuillères bombées de farine tout en tournant avec votre fouet de cuisine, salez, bien remuer jusqu'à obtention d'une belle béchamel. En fin de cuisson, une cuillère de beurre et si vous le désirez un oeuf battu et de la muscade.

Nettoyer quelques pommes de terre que vous couperez en fines tranches. Vous les disposerez dans un plat allant au four, huilé. Première couche les pommes de terre. Un peu de fromage rapé. Cette première couche n'est pas obligatoire mais les pommes de terre ainsi déposées boivent le jus et l'huile.

Deuxième couche : les aubergines (ou courgettes, ou les deux), du fromage rapé.

Troisième couche : la viande hachée mijotée, du fromage rapé.

Quatrième couche : les aubergines (ou courgettes, ou les deux), du fromage rapé.

Cinquième et dernière couche : Napper le tout avec la béchamel. Un peu de fromage.

Mettre au four, four moyen 180-200 degrés.

La moussaka se sert découpée en portions carrées. C'est un plat unique qui se mange tiède, jamais à la sortie du four car vous n'arriveriez pas à bien présenter vos morceaux. J'aime même la manger froide l'été avec une salade verte.

Il y a des moussaka différentes selon les régions en Grèce : dans le Dodécanèse ou à Thessalonique, j'en ai rencontré aux pommes de terre et artichauts. En Epire, ils la préparent avec des poireaux.