lundi 27 décembre 2010

Jacqueline de Romilly, la nationalité de la connaissance

Qui n'aura été plus Héllène que Jacqueline de Romilly ? Qui n'aura été plus apte à accéder à la nationalité helléne qu'elle ? Elle n'a pas gagné la nationalité hellène de façon fortuite... Elle l'a mérité, vraiment.

Plus d'un demi siècle consacré aux Lettres grecques, "après avoir été la première femme professeur au Collège de France, Jacqueline de Romilly a été la première femme membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres (1975) et a présidé cette Académie pour l’année 1987. Elue à l'Académie française en en 1988, elle est membre correspondant, ou étranger, de diverses académies et docteur honoris causa de nombreuses universités ; elle a reçu, en 1995, la nationalité grecque et elle est devenue en 2000 Ambassadrice de l'Hellénisme.

Cette grande Dame, Immortelle, s'est éteinte mais pour la Grèce et les Grecs, pour le monde, "ζεί" (elle vit).

0 Ajouter et lire vos commentaires: