mercredi 25 mars 2009

25 MARS DOUBLE-FETE

Aujourd'hui, 25 mars, la Grèce fête son indépendance mais aussi une fête traditionnelle chretienne orthodoxe, la Fête de l'Annonciation à la vierge plus communément appelée ici "Evangelismos".

Les Grecs ont deux fêtes nationales : le 28 octobre, le Jour du Non (Ochi) et celle du 25 mars commémorant le début de l'insurrection contre les Ottomans en 1821.

Depuis quelques jours déjà nous entendons à Athènes les répétitions pour la grande parade militaire du 25 mars se sont fait entendre avec le bruit des avions F-16 survolant Athènes.
Chaque ville de Grèce organise aujourd'hui des parades des écoles publiques alors qu'Athènes a sa grande parade militaire en présence du Président de la République et du Premier Ministre.
La veille toutes les écoles organisent des petites fêtes en mémoire de cette partie de leur histoire : pièces de théâtre mettant en scène les événements de 1821 et d'après 1821 car cette guerre d'indépendance a duré neuf années jusqu'en 1830 avec la signature de l'Indépendance de la Grèce à la Conférence de Londres.

La journée du 25 mars est surtout une journée-symbole qui honore les héros de la révolution de 1821. Elle est célébrée depuis le 15 mars 1838 par décret 980. Cette journée est liée également à la fête orthodoxe, une des plus grandes fêtes religieuses de Grèce.

Et comme chaque tradition en Grèce est étrangement liée à la table, aujourd'hui le plat du jour national est le "Bakaliaros-Skordalia".


Au menu donc vous trouverez sur toutes les tables de la morue sèche avec de l'aïoli.

Morue - Bakaliaro :

Mettre la morue séchée à dessaler la veille. Changer plusieurs fois l'eau.
Si vous choisissez la morue dessalée surgelée, décongelez le poisson seulement. C'est une façon plus rapide de préparer le plat national, simplement la morue surgelée est trop bien dessalée. Bon choix pour les personnes qui ont des problèmes de tension !

Une fois dessalée, nettoyez la morue, nettoyez la peau des écailles qui peuvent rester ; certains retirent la peau - moi non. Je préfère garder la peau pour la friture, le poisson ne se désagrège pas.

Vous pouvez préparer ce qu'on appelle ici un ''kourkouti", une sorte de pâte à frire, avec 2 tasses de farine, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, 2 tasses de bière, un peu d'ouzo (ou sans ouzo pour ceux, comme moi, qui n'aiment le goût anisé).

Trempez les morceaux de morue que vous aurez dessalée dans la pâte à frire et frire les morceaux dans une huile abondante.

Vous pouvez également choisir de ne pas préparer de pâte à frire, dans ce cas il s'agit simplement de fariner vos morceaux de poisson et de les frire.

En Grèce, la tradition veut que le 25 mars la morue soit accompagnée de skordalia ou aliada (sorte d'aïoli) :

Il y a deux façons de préparer la skordalia : au pain ou aux pommes de terre. Personnellement je préfère avec les pommes de terre, en plus j'ai toujours des pommes de terre et rarement du pain rassi.

Pelez des pommes de terre, coupez en 4, faire cuire comme pour une purée une vingtaine de minutes.

Pelez des gousses d'ail, j'en met deux ou trois, question de goût ! Ecrasez les gousses d'ail dans un "goudi", petit bol en marbre en général (mortier), ou au presse-ail.

Les pommes de terre cuites, les passez au moulin à légumes (j'aime pas au mixer on dirait du caoutchouc !).

Mélangez l'ail à la purée de pommes de terre. Ajoutez de l'huile d'olive, bien mélanger jusqu'à bonne consistance. Salez et poivrez. En fin de préparation, un filet de vinaigre.

Vous pouvez servir la skordalia, légèrement tiède ou froide accompagnée du poisson frit et d'une bonne salade verte.

N'oubliez pas aujourd'hui c'est la fête des Vangelis, Evangelia, Evangelos, Lia ...

Chronia Polla et bon appétit

(je rajoute les photos plus tard)

0 Ajouter et lire vos commentaires: