samedi 20 septembre 2008

VIVRE EN GRECE : DU MAILLOT AU MANTEAU

ATHENES A REVÊTU SON MANTEAU D'HIVER

C'est encore bien tot pour la saison mais c'est la réalité ! Ce matin Athènes se réveille dans la grisaille. Déjà depuis deux jours, le temps commençait à se dégrader, mais ce matin il fait très frais par rapport aux jours derniers.

La réalité en Grèce est que nous ne sentons pas le passage des saisons, été, automne, hiver ... En général, nous passons du maillot au manteau. Pas le temps de s'habituer, l'hiver s'installe brutalement. A l'heure où j'écris, il commence à pleuvoir.

Le bulletin météorologique EMY (service national de météorologie hellénique) a émis des annonces de mauvais temps pour le week-end. On n'y croyait pas : les Grecs sont toujours méfiants vis à vis de leurs services nationaux et surtout espèrent qu'ils se trompent, mais ils ne se sont pas trompés cette fois-ci.

Commence donc à Athènes ou ailleurs en Grèce le parcours du combattant. "Ρίχνει καρέκλες" - richnei karekles - (il pleut des chaises - traduction littérale), il pleut des cordes donc.

Automatiquement, les rues d'Athènes sont débordées, inondées. Je n'ose même pas vous parler des rues des banlieues d'Athènes ! Il y a quelques années, je n'avais pas encore la chance d'avoir ma voiture, j'étais obligée pour me rendre au travail de prendre les transports en commun - bus de banlieue - cependant pour arriver à l'arrêt de bus, il me fallait marcher pendant une dizaine de minutes, sous la pluie, dans la gadoue. Pour l'anecdote, combien de paires de chaussures ai-je bousillé à l'époque ? une bonne dizaine, trempées, décollées ... Alors, je retirais tout simplement mes chaussures et je marchais pieds nus sous la pluie et dans les cours d'eau qui se forment tout du long des rues d'Athènes qui pour la plupart n'ont pas de tout-à-l'égout.

Oui, oui ... les banlieues un peu éloignées du centre n'ont même pas de tout-à-l'égout ! Même si le centre est mieux loti cela n'empêche pas les inondations puisque les caniveaux sont rarement nettoyés, ou très mal, même autour de la célèbre place de la Constitution (Parlement hellénique).


Pour parler du tout-à-l'égout : Très mal conçus, pour ne pas dire inexistants, vous serez surpris et gênés quand vous entendrez dire, attention ne pas jeter le papier dans les toilettes ! sinon vous aurez la mauvaise surprise de boucher votre tout-à-l'égout.

Ne parlons pas des trottoirs : Étroits, quand l'espace n'est pas pris par un arbre, un poteau électrique ou une voiture mal garé (carrément sur le trottoir réservé soit-disant aux passants), des détritus vous empêchent de marcher proprement. Une personne handicapée ou une simple maman avec sa poussette ne peuvent pas circuler.

Les trottoirs à Athènes sont extrêmement glissants dès qu'il y a de l'humidité, ne parlons pas de pluie !

Le climat à Athènes : La Grèce a un climat méditerranéen. Les hivers sont doux (pas toujours), les étés chauds (très chauds parfois) mais heureusement rafraichis par des petits vents de saison dont le fameux meltem du mois d'août. La capitale jouit d'un climat très sain malgré le nefos (pollution), et ne subit pas en général de brusques modifications de la température.

Dans les montagnes qui sont souvent enneigées, le climat est plus frais. Dans le centre et le nord de la Grèce, il peut y faire très froid l'hiver. Les villages sont très souvent coupés du reste du pays lorsqu'il neige. C'est en janvier et en février que le climat est le plus rude. On peut pratiquer le ski de piste et de randonnée.



L'été est très chaud. Les mois de juillet et d'août sont secs, il ne pleut que trop rarement. La végétation se dessèche et les vents peuvent déclencher des incendies. Les plages de l'ensemble de la Grèce sont fréquentées en surnombre.

Suivre la météo sur le site de TV5 MONDE

Le grand nettoyage : C'est en fin à la mi-octobre lorsque tout doucement l'hiver s'installe que le grand nettoyage des maisons se fait. Les vêtements d'été sont nettoyés, rangés. A leur place, les vêtements d'hiver trouvent leur place dans les armoires. Les familles s'affèrent, sortent leur tapis, les couvertures, les aérent et les mettent au soleil doux du mois d'octobre pour les mois d'hiver. Ils nettoyent de fond en comble leurs habitations. C'est un rite. Ce même rituel se fera de nouveau aux alentours de Pâques, fête de l'orthodoxie. Une maison propre à partir de la saint Dimitris (26 octobre) et pour Pâques.

4 Ajouter et lire vos commentaires:

Roche a dit…

En effet j'ai abandonne mes sandales aujourd'hui, mais toujours avec l'espoir que le temps va s'ameliorer dans la semaine qui arrive !

Paris-Athènes a dit…

C'est vrai que les brusques changements de température sont fréquents. IL y a deux ans nous avions eu début septembre un temps pourri pendant au moins 15 jours. L'arrière saison avait été bien meilleure que septembre. Espérons donc que cela ira mieux quoique ce matin le temps est tout aussi démoralisant...

Roche a dit…

Ahhh ca a l'air de s'arranger un petit peu ! sait -on jamais !!

Paris-Athènes a dit…

Le temps ne s'est toujours pas amélioré ... Il fait peut-être encore chaud, mais l'humidité est assez désagréable à Athènes, étouffante ... je crois qu'en est bien fini de l'été.

Καλό χειμώνα λοιπόν "Passez donc un bon hiver !"