samedi 24 décembre 2011

Tout d'abord un Joyeux Noël de Paris-Athènes

En cette veille de Noël, Paris-Athènes et moi même vous souhaitent un joyeux Noël, en famille, c'est tradition, entouré de ceux qui vous sont proches et très chers.

N'oubliez jamais que ces moments rares partagés en famille sont des trésors à garder au plus profond de votre coeur.

A ceux, expatriés comme moi, j'espère que vous êtes bien entourés même si éloignés de votre famille, au mieux vous les aurez rejoints, en tous les cas, je vous souhaite du bonheur.


A l'approche de la fin 2011, et de l'aube d'une nouvelle année 2012 qui ne s'annonce guère sous de bonnes augures, j'ai fait un tour dans la capitale pour des menus emplettes (vraiment menues...). Malheureusement, le centre de la ville ne rappelle plus les années passées, peu de décoration de Noël, peu de monde dans ces magasins qui attendaient ces moments pour voir monter leur chiffre d'affaires.

L'esprit de Noël a disparu des visages rencontrés sur mon chemin. Comme c'est triste !

La crise aura au final peut être un résultat positif : notre porte-monnaie s'étant vidé au bénéfice de l'amalgame de taxes qui nous sont tombées sur la tête depuis septembre dernier, nous nous tournons vers les achats utiles. Terminées les futilités ! Achetons responsable.

Déjà, les magasins affichent des offres de prix avec des réductions de l'ordre de 20 à 30% sur certains articles. Au moins cela permettra à certains de faire quelques cadeaux pour les fêtes à des prix soldés avant les soldes officielles qui devraient se situer à la mi-janvier.

Dans le secteur restau rapide ou plutôt café rapide, très prisé par les Grecs le matin, des réductions par exemple sur le prix du café : dans certains magasins nous voyons des café espresso cappucino à 1,30€ au lieu de 2,50€ récemment. Quand on pense que le café leur coûte 0,40€ !!! Ils avaient déjà un grosse marge et ça ne les as pas empêché de pratiquer des prix forts pendant toutes ces années de vaches grasses ...

Plus récemment, le prix des cigarettes a été également revu à la baisse : certaines marques sont passées de 4€ à 3,50€.

Un autre exemple, il est plus intéressant de partir pour un court séjour (ou même un long d'ailleurs!) à l'étranger, vers les pays européens proches, plutôt que de choisir une province de Grèce pour quelques jours de vacances. Entre le prix des transports et le prix des hôtels ou location, c'est triste de le dire mais cela nous coûte plus cher, à moins de choisir à l'étranger des offres sur internet...

Pour les dépenses de loisirs,  au cinéma tout particulièrement, alors que nous devions débourser 9€ par personne pour une place, il paraît que les prix ont également baissés (pas vérifiés).

Espérons que nous tirerons quelque chose de ces enseignements ... la crise finalement a bousculé nos vies, a transformé habitudes de consommation. Une nouvelle année nous attend, prenons nos repères.

2 Ajouter et lire vos commentaires:

argenie a dit…

Xronia Polla !
C'est vrai il faut profiter des bons moments quand ils sont là...
esperons que ça s'ameliore...
Geia sas !

Anonyme a dit…

Bonnes fêtes !
Continuez de nous faire partager votre vie en Grèce en 2012 !

Pierre!