jeudi 14 février 2013

Crise sanitaire et régime méditerranéen


Finalement quand on achète du tout-prêt il faut bien s'attendre à ce que la qualité ne soit pas la meilleure qu'il soit, à moins d'être sûr de la provenance, c'est à dire mission impossible.
La preuve : Que de bruit autour des lasagnes à la bolognaise à la viande de cheval !!!

Quand je suis arrivée en Grèce il y a 25 ans nous ne trouvions que des petites supérettes avec des produits locaux mais jamais des produits cuisinés. Il a bien fallu apprendre, j'étais jeune..., à cuisiner avec des produits frais, qu'il fallait éplucher, préparer, cuisiner avec patience. J'ai appris entre autre à nettoyer le poisson (beurk!), à découvrir des légumes bizarres (cornes grecs "bamies"), à faire entrer la sauce tomate "à toutes les sauces" et la sauce au citron également. Heureusement que j'avais eu des bonnes bases de ma maman qui n'achetait jamais ces plats cuisinés.

Lors de mes récents allers/retours en France, je suis ébahie en général par l'ampleur des rayons dans les supermarchés de tous ces produits, ces plats cuisinés frais ou surgelés qu'on peut trouver. Ébahie aussi par les rayons laitages avec ces milliers de yaourts de toutes les couleurs (allez savoir ce qui se trouve la dedans !).


Une chose est sûre en Grèce, j'ai appris à tout faire par moi-même : sauce bolognaise (au boeuf!) de A à Z qui accompagnent les spaghettis ou les lasagnes ou même le plat national grec, le pastitsio, le fameux gratin de pâtes à la sauce bolognaise arrosée d'une belle béchamel ou même cuire mes betteraves, ou râper mes carottes.
Les Grecques de mon entourage sont des ferventes du "made at home", mis à part quelque fois des souvlakis/pitas ou du poulet à la broche, rares sont celles qui achètent des plats prêts à consommer.

Ce fameux coup de cheval européen ne serait-il pas finalement le coup de sonnette pour nous arrêter d'acheter tous ces cochonneries que nos pauvres enfants avalent, qui bien souvent n'ont pas de goût par ailleurs ? Bientôt on nous dira que les fameuses croquettes au poisson ne contiennent pas du poisson mais du papier mâché ou des cuisses de grenouilles ! Allez savoir ?

Vous me direz, pour en revenir à cette crise sanitaire, ce n'est que de la viande de cheval, il n'y a pas mort d'homme ! mais enfin, aujourd'hui c'est le cheval, demain ce sera quoi ?

Personnellement, petite, de temps en temps nous mangions de la viande de cheval et j'aimais cela. Si j'en parle autour de moi aujourd'hui, et en particulier aux Grecs, ils n'apprécient guère l'idée, comme nos amis les Anglais d'ailleurs.  Avec du recul, ce n'est pas une viande qui me manque, je regarde l'animal avec un autre oeil. C'est vrai que nous Français avons tendance à manger pas mal de choses qui semblent bizarres, et même dégoutantes pour d'autres. Je crois que plutôt que de se pencher sur la viande de cheval, qui n'est pas vraiment un problème mais un cas tout simplement frauduleux, il faudrait mieux se pencher sur la composante de tous ces plats préparés avec des protéines de synthèses, ces aromatisants, tous ces produits chimiques qui nous pourrissent la vie et perturbent l'environnement. D'ailleurs bien souvent, nous ne sommes pas sûrs par exemple que la chaîne de froid ait été respectée.

Alors le fameux régime, diète méditerranéenne, me semble aujourd'hui appropriée, peu de viande, beaucoup de poisson (pas les sticks !!!), encore plus de légumes et de fruits divers, de l'huile d'olive. Le tout préparé avec beaucoup de soin et d'amour, mijoté à souhait.

Encore mieux : propageons les petits carrés de jardin et cultivons nos propres légumes.

Un choix à faire : purée lyophilisée ou purée made at home ? Lasagnes F....... ou lasagnes made in Mama ??? Vous n'avez toujours pas fait votre choix ?

4 Ajouter et lire vos commentaires:

Anonyme a dit…

les Grecs trouvent horrible qu'on mange du cheval et nous Français trouvons étrange qu'ils mangent de la chèvre!!

Paris-Athènes a dit…

C'est vrai, vous avez raison !!! et le kokoretsi, vous connaissez ???

Caroline a dit…

Oui je connais et je n'aime pas ça!

kriti a dit…

Tout à fait d'accord pour une alimentation avec des produits frais et de saison ! Le pastitsio, moussaka, ..sont faits "maison" dans la joie et la bonne humeur ! Par contre, le fast food et les giros (j'adore! mais..) font pas mal de "dégâts" chez les jeunes...à consommer avec modération..