vendredi 23 septembre 2011

En période de crise, tous les moyens sont bons

Les Grecs ont découvert le covoiturage

Après cette semaine où les grèves des transports nous ont un peu perturbé et en raison de la semaine qui s'annonce, il va falloir reconsidérer notre moyen de transport alternatif, la voiture.

Le carpooling qui voit le jour tout doucement en Grèce est une très très bonne idée, qui est apparemment bien entrée dans les moeurs dans les pays autre européens. Personnellement, dans mon entourage professionnel, personne n'habite dans mon coin retiré du nord-ouest d'Athènes.  Aussi, lorsqu'il y a grève, je n'ai aucun autre moyen que de prendre ma petite voiture étant donné que je suis bien trop loin du centre pour y aller à pied (environ 12km). Malheureusement, je ne peux pas partager mon espace. Alors le covoiturrage me semble être une très bonne solution.

Carpooling ou autostop ?

De nombreux Athéniens s'organisent donc via la passerelle Twitter. Avec le signe dièse #carpoolgr ils offrent un transport gratuit à leurs concitoyens. A coups de nombreux tweets ils passent leurs messages à qui veut bien l'entendre et proposent un siège dans leurs véhicules. Il faut bien comprendre qu'ici ce genre d'initiative va prendre du temps à être accepté car je ne m'imagine pas par ex. un Grec s'arrêter devant un abri-bus et de proposer de monter ! A premier abord, cela semble très louche, non ?

Les derniers messages passés sur Twitter ( #carpoolgr) sont assez caractéristiques de l'état d'esprit hellénique :

- un petit rigolo publie :
πάει κανείς από κέντρο προς τα βόρεια (μαρουσοχαλανδροβριλλησια);;; Y a-t-il quelqu'un qui va du centre vers le Nord (maroussohalandrovrilissia) ??? (dixit un condensé de trois villes du nord-est d'Athènes Maroussi, Halandri et Vrilissia)

- un réticent à l'Europe :
παιδιά --> ,πιο Ευρώπη πεθαίνεις
les amis --> , plus Européen tu meurs

- un emballé par l'idée :
σαν ιδέα έχει τέτοιο fun που νομίζω ότι θα ευχόμαστε να έχει πιο συχνά απεργίες στα μμμ.
comme idée tellement "fun", on espère qu'on aura des grèves plus souvent

- un vespapool, cool :
Απο Γαλάτσι-Εξάρχεια στις 21:00 (βεσπα)
de Galatsi à Exarchia à 21h00 (en vespa)

- un dragueur :
cougar αναζητα το επομενο θυμα του :-P Kατα τις 16:30 θα φυγω απο Μοσχατο για Αγ.Παρασκευη Ζητω παρεακι.
Cougar recherche sa prochaine victime :-P Je partirai vers 16h30 de Moschato pour Agia Paraskevi. A la recherche de compagnie.

- un débrouillard qui fait de l'humour :
Τωρα με την καρτα δακτυλιου λεω να κανω το carpooling επαγγελμα
Avec ma carte de libre entrée dans le centre ville, je pense à me reconvertir en carpooler professionnel

3 Ajouter et lire vos commentaires:

Fredesk a dit…

Tu aurais peut-être aussi la surprise de voir qu'il y a surtout des gens généreux et très corrects qui ne demandent qu'à partager ce qu'ils ont.

Toi, si tu offrais à quelqu'un de lui faire faire un bout de chemin dans ta voiture, tu aimerais qu'on se méfie de toi comme ca ?

Paris-Athènes a dit…

Bonjour Fredesk !
Je suis persuadée qu'il y a des gens très très généreux et d'autant plus en Grèce où la générosité est chose commune.
Il m'est arrivé d'offrir une place dans ma voiture, bon ok, a des personnes que je croisais de loin tous les jours... à une grand-mère dans une île lointaine de Grèce qui n'avait pas d'autres moyens que faire de l'autostop ...
Et bien évidemment je n'aimerais pas qu'on se méfie de moi parce que je sais ce que je suis ... En est-il de même pour les autres ??? that is the question...

Et comme nous sommes tous ici (et ailleurs aussi) enfoncé dans la crise, il faudra bien qu'on trouve un moyen alternatif.

A bientôt !

Aiphix a dit…

L'initiative est certes caractéristique des pays en crise, mais il faut voir que cette solidarité, disons, forcée reste l'apanage de peuples déjà solidaires.
Je me souviens qu'en France, à l'époque du choc pétrolier des années 70, les gens n'hésitaient pas à jouer les taxis pour conduire tous le monde au boulot.
Je ne suis pas convaincu qu'il en serait de même aujourd'hui.
Ici Toulouse, à vous Athènes.

Aiphix, chronicoeur haineux.