mardi 14 juin 2011

Grèce : En attendant l'orage les rats quittent le navire

Tiens, tiens, tiens ...  Les rats ont une conscience.

A la veille de la grande grève de demain (15 juin), un rat quitte donc le navire. Une figure (pas des moindres) du parti au pouvoir vient d'annoncer qu'il quittait son groupe parlementaire mais qu'il resterait député indépendant de sa région.

Ok. Ca pourrait être une solution M. Lianis.
Mais... je ne sais pas ... dans chaque famille (et un parti politique est une grande famille) il y a des hauts et des bas. Mais, quitte à quitter le navire parce qu'il y a tempête, c'est un grand pas !

Ce député  a donc un problème de conscience. Le peuple grec - dit-il - humilie le parlement  et ses députés par ce qu'ils ont été eux mêmes humiliés et lésés par le système. Il se confond en plates excuses.
Voilà on dit pardon, on passe l'éponge et on oublie tout ???

Non, non, non ...

En votant pour chacun des députés le peuple grec leur a donné le pouvoir mais le pouvoir est un cadeau empoisonné, auriez-vous oublié vos obligations ? Ne devraient-ils pas tous, tous partis confondus, essayer de sauver leur pays ?

Serait-il un des premiers rats à quitter le navire ? D'autres y songent ? Ceux qui gouvernent ? Ceux qui ont gouvernés ?

Histoire d'un orage d'été.


3 Ajouter et lire vos commentaires:

Jeanmi a dit…

La Grèce, voilà l'exemple type de la dérive financière de notre société. Pourquoi en est-on arrivé là ? Parce qu’un certain nombre d'"agences de notations" c-à-d une centaine d'individus tout au plus on dit : "Pas bon : B" comme à l'école, alors les taux de remboursement deviennent usuraires. Est-ce normal ? Bien sûr que oui répond l'Europe. Et les millions de personnes précipités dans la pauvreté est-ce normal ? Certainement, ils n'avaient qu'à pas à élire leurs dirigeants...
Bon alors si tout est normal, coulons en silence, car à ce petit jeu nous coulerons tous, mais ce ne sera surement pas en silence. J'aime la Grèce ! Ich been greek ! (pas très sûr de l'orthographe)

Nonhybris a dit…

Bonjour! Plus d'un mois et demi sans intervention, on s'inquiète un peu en
espérant qu'il s'agit de vacances ou
de problème technique mais que tout va bien pour vous (aussi bien que le permet la situation de la Grèce).

Paris-Athenes a dit…

Tiens c'est vrai ! j'ai presque oublié que j'avais un blog. Pour tout dire, tout va bien. De retour de vacances, désintoxication complète de tout ce qui avait un rapport de près ou de loin avec internet.

Promis, j'ai des méchancetés à dire au sujet des taxis qui me trotte dans ma tête depuis plusieurs jours. Je m'y mets !!!