mardi 17 février 2009

ZORBA LE ZOULOU

Une petite note d'humour parce que vendredi dernier au cours d'une émission j'ai vu une vidéo qui a le mérite de nous faire sourire.

Zorba, vous connaissez ? 1964, sortie du film inoubliable avec le légendaire Anthony Quinn "Alexis Zorbas" ou "Zorba le Grec". Histoire tirée du livre de Nikos Kazantzakis, le crêtois, le film tourné en 1964 par le réalisateur Michel Cacoyiannis, sur une musique extraordinaire de Mikis Theodorakis, avec les acteurs Anthony Quinn, Alan Bates et la fantastique Irène Papas.

L'histoire raconte la vie de Basil, un jeune ingénieur et ecrivain anglais, de surcroit riche, qui part en Crète exploiter une mine dont il est l'héritier. Là bas, il devient ami avec le sexagénaire Alexis Zorbas. Ce Grec fringant aime la vie, le vin, la danse et les femmes ! Quoi de plus normal pour un Grec ! C'est l'histoire de la vie, de la mort, l'histoire de deux hommes que tout sépare. L'un détient la connaissance, l'instruction, l'autre la connaissance de la vie, l'insouciance et l'éxubérance.

Vous vous souviendrez certainement de la scène mythique avec Anthony Quin (Zorbas) apprenant le syrtaki à Alan Bates (Basil) :

Basil : Teach me to dance
Zorbas : dance ? you say ... dance ?
Zorbas : come on my boy
Zorbas : together
Zorbas ; Let's go, op !
Zorbas : again, op !
Zorbas : Gia sou leventi mou !
Zorbas : I have so much to tell you ....

Alors vous direz : Pourquoi Zorba le Zoulou ?

Ma petite note d'humour c'est une version originale du sirtaki "ala zoulou" sur la musique de Mikis Theodorakis. Sachez que depuis le film, le sirtaki a fait le tour du monde. On ne peut pas dire que c'est une danse classique grecque, cette danse a été créée pour les besoins du film et elle est devenue le symbole grec. Cette fois-ci elle est reprise par un groupe d'aborigènes d'Afrique du Sud, les Chooky Dancer's.





Et quand bien même les zoulous dansent le sirtaki, un européen aussi, découvrez Mr Bean






et pour finir dans sa version "My greek fat cartoon sirtaki" :










Enfin, voir et revoir l'original



0 Ajouter et lire vos commentaires: