mardi 3 février 2009

ENFANT-ROI ET DEUX CULTURES : COMMENT ELEVEZ-VOUS VOTRE ENFANT EN GRECE ?

L'autre jour ma fille ainée m'a fait sourire quand elle m'a dit, "pas mal ton blog, tu devrais écrire un billet sur l'éducation que tu nous a donnée". Là j'ai commencé à pâlir. Je me suis dit : hop, là c'est un sujet délicat.

Puis elle a continué, "tu sais, tu ne nous a pas élevé comme les autres familles grecques. Tu étais, et tu es encore très stricte sur certains points. Rien à voir avec les parents de mes amies".


Alors question : Comment ai-je élevé mes enfants ici en Grèce dans le pays de l'enfant-roi ?


Il est vrai, je pense, que dans la plupart des pays méditerranéens la place de l'enfant dans la famille est très importante. La place de la femme dans la famille est également très importante. L'éducation se fait essentiellement par la mère. L'enfant est omniprésent. La parole lui est donné, elle a un sens.

Je suis arrivé avec "mes gros sabots" avec des idées bien arrêtées que ce devait être l'éducation d'un enfant. J'étais au début assez dure, je le suis encore sur certains points. Quand je dis NON, cela veut dire NON.

Je suis, comme dirait mon mari, une maman nord-Européenne, à bien distinguer de l'Europe méridionale. Une maman à principe, du moins en principe !!!

J'ai choisi au début une éducation ferme, je me suis radoucie un tout petit peu avec les années me rendant compte que cela ne menait nul part. Mais rien à voir avec le désordre certain dans de nombreuses familles grecques.

J'ai donc tenu tête sur les points suivants :

- les bébés ne doivent pas être dérangés quand les "grands" en ont envie.
- les enfants doivent se coucher tôt
- Pas de sucrerie
- On ne court pas après les enfants avec une assiette et une fourchette pour les nourrir
- On mange à table
- Non veut non et pas peut-être
- Le père et la mère doivent partager les mêmes idées, au moins devant les enfants.
- Maman n'est pas la bonniche
- La famille (c'est à dire les autres) est envahissante,il faut mettre certaines barrières, des interdits

certainement pas sur ces points :

- ne pas manger entre les repas
- les enfants ne prennent pas la parole quand les "grands" parlent
- les enfants ne se lèvent pas de table tant qu'on ne leur a pas dit
- la famille (les autres) peut être exubérante mais elle vous aime

Résultat : je n'ai qu'une seule angoisse. Qu'un jour mes enfants me reprochent ma façon de faire.

5 Ajouter et lire vos commentaires:

MaryAthenes a dit…

Je crois que les Francaises en Grece s'entendent sur les memes points ! On remarque les memes trucs !
Je n'ai pas d'enfants mais je comprends exactement ce que tu veux dire !

Roche a dit…

Je me retrouve dans tes valeurs educatives, c'est vrai qu'ici les enfants sont vraiment les rois, j'eleve ma fille d'une facon beaucoup plus severe.........

Aline08 a dit…

J'aurais pû écrire la même chose concernant ma vie de famille en Turquie!

Tzoulia a dit…

J'ai tellement d'anecdotes à ce sujet! Sans généraliser de façon stupide et facile, je crois effectivement qu'il y a une grande différence d'éducation entre la majorité des enfants grecs et des enfants français. Et je crois presque que ce sont là deux extrêmes. En même temps réussir à atteindre la fameuse "bonne dose de tout" (dialogue, confiance etc...) ne doit pas être facile! J'ai encore largement le temps avant de tester ça sur mes propres enfants !!!!!

Anonyme a dit…

Ce post m'a fait beaucoup sourire. Je me suis vraiment retrouvée la en vacances face à ma belle famille, moi la dragonne francaise. Mais mes enfants portent maintenant qu'ils sont ados un regard très critique sur l'attitude de l'enfant grec !
MS