mercredi 25 mai 2011

La place de Syntagma tel un essaim d'abeilles

La population grecque a démontré ce soir qu'elle pouvait faire preuve de bonne entente à l'encontre des hommes et partis politiques qui font de la politique au lieu de régler leurs pots cassés.

Ils étaient près de 10 mille ce soir, rassemblés à partir de 18 heures, à l'appel d'un message lancé sur Facebook. Tel un essaim d'abeilles, un bourdonnement se faisait entendre sur la place de la Constitution, face au Parlement. Pas de cris, pas de violence. Seulement des hommes, des femmes et des enfants "des citoyens indignés" («αγανακτισμένοι πολίτες») comme ils se caractérisent.

Sortie de bureau à cette heure précise, 18h, j'avais entendu depuis le matin qu'il y aurait un rassemblement le soir même. La nouvelle s'est répandue très vite via les réseaux Facebook et Twitter. D'ailleurs il faut préciser que depuis le début de la semaine, déjà, un stand avec une pancarte mentionnant "Les Citoyens en ont raz le bol" s'était établi sur la place. Il y a avait tous les soirs un peu plus de monde. Mais ce soir j'avoue que cela dépasse toute espérance.

Les slogans de la place ''On est réveillés ! quelle heure est-il ? Il est temps qu'ils partent". Et une foule qui s'agrandit de minute en minute. Incroyable ! Le métro est inapprochable tant il y a des citoyens qui s'avancent vers la place.

Que font les partis politiques en ce moment ? Ils critiquent un gouvernement qui essaye de sortir du bourbier qu'ils ont hérité aux dernières élections, non pas qu'ils ne sont pas fautifs eux aussi mais enfin ils essayent de faire quelque chose.
Hommes politiques de toute part, oubliez donc cette fichue politique et tentez donc de sauver le pays au lieu d'enfoncer le clou plus profondément. Unissez-vous, comme les citoyens humbles et simples savent le faire, démontrez donc que vous êtes capable, unis, de sauver votre pays et ses citoyens. Acceptez ce consensus, il sera bien temps après d'en tirer les bénéfices.

0 Ajouter et lire vos commentaires: