vendredi 30 juillet 2010

SILENCE, EN GRECE ON FLANCHE

Quel silence !!! Encore une fois je me suis exemptée de faire des commentaires. Mon dernier billet date de mai 2010. Le temps est passé si vite, entre le travail, la maison et l'actualité.

Travail et maison, ça passe encore. Satisfaisant, je dirais.

Pour l'actualité, alors que j'aurais eu des tas de choses à dire, j'ai préféré me taire. Me taire pour réfléchir sur ce que j'aurais pu écrire. Comme le dit ce proverbe arabe : "Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi !".

Alors je me suis tue.

Que dire devant cette misère qui s'annonce en Grèce ? Le plus dur reste à faire. Maintenant, c'est l'été. De nombreux foyers ont encore des réserves, mais en auront-ils pour l'hiver ? La rentrée s'annonce difficile. Le chômage monte en flêche, les lois du travail sont tronquées pour le bien du pays disent-ils...

Attendons donc de voir ce que l'avenir nous réserve. Une chose est sûre, pour vivre heureux, vivons unis. Réapprenons à penser à nos réels besoins, oublions le superflu.


0 Ajouter et lire vos commentaires: