mardi 22 janvier 2013

Les taxis jaunes d'Athènes sont vides malgré la grève

Déjà plusieurs jours maintenant que les transports en commun d'Athènes nous jouent un tour.

Le beau métro d'Athènes est en grève depuis déjà la semaine dernière. Ont suivi le train électrique, la ligne historique qui va du Pirée à Kifissia (dite maintenant ligne n°1 verte) qui, avec les trams, trolleys et les bus bleus de la capitale se sont mis tour à tour en arrêt de travail.

En temps normal, c'est à dire de non-crise, les taxis auraient été pris d'assaut par la horde de travailleurs voulant aller au travail ou revenir chez eux. Rien de tout ça ! A la place la ville était jaune, les routes bondées de taxis tout simplement vides ! D'ailleurs depuis plus d'un an, nous voyions des files de taxis attendre les clients aux sorties de métro ou aux points de la ville les plus demandeurs.

Aujourd'hui les stations de bus/trolleys/tram étaient remplis d'usagers dans la quête d'un moyen de transports quelconque mais surtout pas dans l'attente d'un taxi devenu trop cher, même si il reste un moyen de transport bon marché par rapport aux autres villes européennes ! Je n'ai pas vu un bras se lever ce soir héler un taxi. Trop cher ou futile pour l'usager ... La patience est dorénavant de rigueur comme le reste.

Signe des temps ? c'est clair.

Prendre son mal en patience, attendre le bus qui nous rapprochera de chez soi à moindre coût avec tous les avantages et surtout les inconvénients que cela apportent. Proximité, énervement, embouteillage...

Que dire sur le slogan des tranports en commun ? :
"Déplacez-vous économiquement, écologiquement, en sécurité avec les transports urbains"

2 Ajouter et lire vos commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour! Votre blogue est intéressant et je de bons souvenirs de ma vie en Grèce (Athènes + Crète 3 ans). C'est dommage pour les chauffeurs de taxi, mais je me souviens qu'il y a quelques années à peine (2008-2010), quand je vivais à Athènes, ils refusaient de me prendre parce que je n'allais pas assez loin ou qu'ils ne voulaient pas aller dans cette direction! Les taxis des îles sont plus sympathiques.

Paris-Athènes a dit…

Comme les temps changent voyez-vous ! maintenant, ils n'ont pas franchement le choix, ils prennent les clients qui se présentent car il n'y en a presque plus !

Merci pour votre commentaire. A bientôt donc, j'espère que je mériterai votre fidélité.