mercredi 27 février 2013

Le petit bracelet de mars


En Grèce, c'est une vraie tradition que je n'avais jamais suivie jusqu'à aujourd'hui, mais puisque ma fille me le demande, je m'en vais fabriquer un petit bracelet de mars.

Ce petit bracelet DIY de fil rouge et blanc, car telle est sa couleur, tiens à deux fils : le rouge et le blanc. Il puise ses racines dans les années de la Grèce antique et s'est entendu dans tous les Balkans.

 Tous les enfants en bas âge, dès le premier jour de mars, ont à leur poignet gauche, et parfois même aux deux, ce fameux petit bracelet magique appelé "Martis" (du mois de mars). Magique, parce qu'il est attaché à notre main le 1er mars et il s'en détache à la fin du mois (et parfois même avant... mais gardons le côté magique !). Il protège du mauvais oeil mais surtout et avant tout, dans sa version contemporaine il protège nos joyeux bambins des mauvais rayons du soleil car le soleil de mars fait bronzer mat les visages !

Alors premier pas aujourd'hui, rue Markou, dans le centre d'Athènes, pour m'y acheter mes fils à broder : rouge et blanc. Vous avez compris?


Deuxième pas, demain, 28 février, dernier jour du mois, il doit être tressé. 
Troisième pas, 1er mars, il doit être porté avant même de sortir de la maison.
Vous le porterez tout au long du mois de mars jusqu'au moment où vous verrez une hirondelle passer ou jusqu'au dernier du mois ou après l'avoir décrocher de votre bras, vous le pendrez aux rosiers de votre jardin...

La confection du bracelet "Martis" est trop simple :
uploadMesurez approximativement deux fois la longueur de votre poignée : un fil rouge et un fil blanc.
Nouer votre deux fils à l'un des bouts.
Parallèlement, vriller vos deux fils.
Plier en deux et re-vriller.
Un petit noeud à l'autre bout et le tour est joué.
Votre bracelet de mars est prêt.

Ah, j'oubliais : tout le monde le porte ce petit bracelet magique, pas seulement les bambins !

jeudi 21 février 2013

Respectez comme vous aimeriez qu'on vous respecte

Un peu furieuse en tant que Française d'avoir entendu de la bouche de certains de mes "compatriotes", de passage en Grèce, apparemment pas du tout gênés, des remarques du type :

- Tiens, il y a des embouteillages dans le centre d'Athènes... Apparemment la crise n'empêche pas les voitures de circuler...
- ils ont encore de l'argent pour l'essence...
- Et en plus il y a de grosses voitures, des belles cylindrées, et neuves !

Sauf si ma mémoire se fait courte, il me semble bien qu'à Paris, en pleine heure de pointe, les périphs et le centre de la ville ont également des bouchons, non ?

Et puis entre nous, le malheur des pauvres fait bien le bonheur des riches, non ? 
- et encore : des "oh", des "ah", ils vont nous rentrer dedans ... mais comment roulent-ils ?
Alors que c'étaient des personnes bien informées (logiquement) sur la situation de la crise, des questions du type :
- pourquoi les magasins sont fermés ?

parce que tout simplement les petits commerces ne peuvent plus faire face aux loyers trop chers des propriétaires sangsues...
parce qu'il n'y a plus personne pour acheter ? 
(sont ils aussi bêtes qu'ils veulent le faire paraître ? )
(est-ce de la provocation ?)

Ok mes amis (pas vraiment, mais enfin, bref...) :

que voulez-vous découvrir dans l'Athènes de la Grèce en crise ?
des gens qui crèvent en plein milieu de la chaussée ?
des enfants qui hurlent de faim ?
une mère qui pleure parce qu'elle ne plus rien offrir à sa famille, un peu de réconfort, un casserole remplie ?
un père qui se désespère parce qu'il ne trouve plus de travail ?
Une ville désertée ?
Une population en haillons ?

La Grèce est peut être en pleine crise mais les Grecs ne recherchent pas votre pitié et encore moins vos remarques désobligeantes...

Au lieu de poser des questions pertinentes, sur la qualité de vie en Grèce dans cette période de crise, sur la vie de tous les jours pour le Grec moyen, vous vous êtes contentés comme des enfants mal élevés de faire des remarques qui ne sont pas dignes de personnes intelligentes... Vous aviez autour de vous des Grecs qui pouvaient vous comprendre (et oui, beaucoup d'entre eux parlent français...) ou encore d'autre (Bibi...) qui ne sont peut être pas Grecs mais qui ont un peu de réserve et de respect.

Vous vous sentez protégés ? je peux vous assurer que vous ne l'êtes pas, pas plus que le pauvre bougre grec.

RESPECT et DIGNITE. Merci.








jeudi 14 février 2013

Crise sanitaire et régime méditerranéen


Finalement quand on achète du tout-prêt il faut bien s'attendre à ce que la qualité ne soit pas la meilleure qu'il soit, à moins d'être sûr de la provenance, c'est à dire mission impossible.
La preuve : Que de bruit autour des lasagnes à la bolognaise à la viande de cheval !!!

Quand je suis arrivée en Grèce il y a 25 ans nous ne trouvions que des petites supérettes avec des produits locaux mais jamais des produits cuisinés. Il a bien fallu apprendre, j'étais jeune..., à cuisiner avec des produits frais, qu'il fallait éplucher, préparer, cuisiner avec patience. J'ai appris entre autre à nettoyer le poisson (beurk!), à découvrir des légumes bizarres (cornes grecs "bamies"), à faire entrer la sauce tomate "à toutes les sauces" et la sauce au citron également. Heureusement que j'avais eu des bonnes bases de ma maman qui n'achetait jamais ces plats cuisinés.

Lors de mes récents allers/retours en France, je suis ébahie en général par l'ampleur des rayons dans les supermarchés de tous ces produits, ces plats cuisinés frais ou surgelés qu'on peut trouver. Ébahie aussi par les rayons laitages avec ces milliers de yaourts de toutes les couleurs (allez savoir ce qui se trouve la dedans !).


Une chose est sûre en Grèce, j'ai appris à tout faire par moi-même : sauce bolognaise (au boeuf!) de A à Z qui accompagnent les spaghettis ou les lasagnes ou même le plat national grec, le pastitsio, le fameux gratin de pâtes à la sauce bolognaise arrosée d'une belle béchamel ou même cuire mes betteraves, ou râper mes carottes.
Les Grecques de mon entourage sont des ferventes du "made at home", mis à part quelque fois des souvlakis/pitas ou du poulet à la broche, rares sont celles qui achètent des plats prêts à consommer.

Ce fameux coup de cheval européen ne serait-il pas finalement le coup de sonnette pour nous arrêter d'acheter tous ces cochonneries que nos pauvres enfants avalent, qui bien souvent n'ont pas de goût par ailleurs ? Bientôt on nous dira que les fameuses croquettes au poisson ne contiennent pas du poisson mais du papier mâché ou des cuisses de grenouilles ! Allez savoir ?

Vous me direz, pour en revenir à cette crise sanitaire, ce n'est que de la viande de cheval, il n'y a pas mort d'homme ! mais enfin, aujourd'hui c'est le cheval, demain ce sera quoi ?

Personnellement, petite, de temps en temps nous mangions de la viande de cheval et j'aimais cela. Si j'en parle autour de moi aujourd'hui, et en particulier aux Grecs, ils n'apprécient guère l'idée, comme nos amis les Anglais d'ailleurs.  Avec du recul, ce n'est pas une viande qui me manque, je regarde l'animal avec un autre oeil. C'est vrai que nous Français avons tendance à manger pas mal de choses qui semblent bizarres, et même dégoutantes pour d'autres. Je crois que plutôt que de se pencher sur la viande de cheval, qui n'est pas vraiment un problème mais un cas tout simplement frauduleux, il faudrait mieux se pencher sur la composante de tous ces plats préparés avec des protéines de synthèses, ces aromatisants, tous ces produits chimiques qui nous pourrissent la vie et perturbent l'environnement. D'ailleurs bien souvent, nous ne sommes pas sûrs par exemple que la chaîne de froid ait été respectée.

Alors le fameux régime, diète méditerranéenne, me semble aujourd'hui appropriée, peu de viande, beaucoup de poisson (pas les sticks !!!), encore plus de légumes et de fruits divers, de l'huile d'olive. Le tout préparé avec beaucoup de soin et d'amour, mijoté à souhait.

Encore mieux : propageons les petits carrés de jardin et cultivons nos propres légumes.

Un choix à faire : purée lyophilisée ou purée made at home ? Lasagnes F....... ou lasagnes made in Mama ??? Vous n'avez toujours pas fait votre choix ?