mardi 24 août 2010

ATHENES AU CLAIR DE LUNE

Nous y aurons droit finalement à notre clair de lune !!!

Après maintes tractations, entre les archéologues et leur ministère, de la Culture et du Tourisme, le célèbre rocher, l'Acropole et les sites archéologiques seront ouverts ce soir, 24 août 2010, pour la nuit de la pleine lune.

Si vous voulez pousser un peu plus loin, l'aventure le temple de Poséidon à Sounion sera également ouvert. En tout 90 sites seront ouverts pour l'événement estival, clou touristique.

Profitez-en, c'est un spectacle unique. Un concert sera organisé devant le nouveau Musée de l'Acropole à 21 heures, gratuit, vous entendrez la célébre, en Grèce, Sofia Vossou accompagnée de Léna Alkaiou.

En attendant, écoutez la grande Haris Alexiou chanter les louanges du Clair de Lune :


jeudi 19 août 2010

TROIS RECETTES POUR UNE TYROPITA

Une commande spéciale pour ma petite soeur qui réclame sa recette de tyropita, c'est à dire le feuilleté au fromage, ou plus particulièrement à la féta.

La tyropita nationale peut se déguster à toute heure : au petit-déj, en en-cas sur le coup de 11 heures quand vous avez un petit creux, ou vous la trouverez sur la table en hors d'oeuvre ou en plat du jour, tout dépend de l'appétit !

Trois recettes pour une tyropita :
- Tyropita feuilleté
- Tyropita "bougatsa", de type kourou
- Tyropita 2 temps, 2 mouvements

La Tyropita feuilletée, celle qu'on prépare dans les villages :

Ingrédient :
- 500 gr de filo (feuilles à baklava, très fines)
- 500 gr de féta (et même plus si vous le voulez)
- 4 oeufs
- 250ml de lait
- une tasse de semoule (pas trop fine)
- sel (très peu car la féta est déjà salée)
- poivre
- huile d'olive
- Facultatif : aneth ou de la menthe ciselée


Préparer dans un saladier le mélange féta, lait, semoule, oeufs battus, une pincée de sel, du poivre. Ajouter, mais c'est facultatif, de la menthe ou de l'aneth.
Huiler un plat allant au four d'huile d'olive (de la bonne, de la grecque!)
Ouvrir le paquet de filo (bien évidemment pour celles qui savent préparer la pâte à filo, c'est encore meilleur).
Deposer une feuille de filo, asperger d'huile. Déposer une seconde feuille de filo par dessus la première.
Maintenant, prendre un peu du mélange (féta etc) que j'appellerai "farce" pour plus de facilité. Déposer sur la pâte à filo. Asperger d'huile d'olive.
Déposer une autre pâte à filo, puis de la farce et ainsi de suite jusqu'à que les feuilles de filo soient terminées. Attention, comme pour la base, garder deux feuilles de filo pour la fin.
Une fois que le montage est terminé, pré-découper ou entaillé les parts de la tyropita.
Asperger légèrement d'huile d'olive et un peu d'eau.
Enfourner dans un four chaud à 200°. Cuire pendant environ 45mn à 1 heure.
Si vous voyez que la pâte se dessèche trop vite, aspergez d'eau, baissez la température du four.

Plus : vous pouvez mélanger à la féta ce qu'on appelle l' "anthotyro", moins salé que la féta, ou tout autre sorte de fromage que vous pouvez avoir dans votre frigo. Mais n'en faites pas trop, le feuilleté

La tyropita "bougatsa" de type kourou

Celle-ci c'est celle que je préfère lorsque j'ai des invités à table mais c'est aussi celle que préfèrent mes filles.

Ingrédients :
500gr de farine
- 125ml de beurre fondu (ou margarine)
- 125ml d'huile de maïs
- 1 oeuf pour la pâte
- 150 ml de lait frais
- 1 petite cuillère de sel fin`
- 1 jaune d'oeuf (pour dorer)
- 1 blanc d'oeuf (pour la farce avec la féta)
- 1 petite cuillère de baking powder (levure)
- 250gr de féta
- Facultatif : graines de sésame.

Ecraser la féta avec une fourchette. Y ajouter le blanc d'oeuf et bien mélanger.

Dans un saladier mélanger la farine, la levure. Dans un autre saladier mélanger les liquides : lait, beurre fondu, huile de maïs et oeuf).
Ajouter au 2ème mélange, la farine peu à peu avec le sel et le baking powder. Pétrir le tout jusqu'à ce que la pâte soit lisse (elle glissera un peu).
Maintenant il faut préparer les tyropitas. Vous pouvez les faire en format mini, tyropitakia (petites tyropitas) ou un peu plus grandes.
Prendre dans sa main la pâte désirée, l'aplatir avec ses doigts, y mettre au milieu le mélange avec la féta. Refermer les bords, donner au feuilleté un format rond.
Placer vos tyropitas dans un plat allant au four, tapissée d'un film cuisson.
Battre le jaune d'oeuf avec une cuillère à soupe d'eau et badigeonner les tyropitas.
Vous pouvez avant de les enfourner ajouter des graines de sésame.
Faire cuire à 170° pendant environ 30mn.

La tyropita 2 temps, 2 mouvements

Celle-ci est la plus rapide, elle n'exige pas de feuilles de fyllo. Elle est très rapide.

Ingrédients :
- 250 ml de lait
- 3 oeufs
- 1 yaourt grec (200gr)
- 100gr de beurre (ou margarine) à température ambiante
- 1 tasse de farine avec de la levure intégrée (ou de la farine normale à laquelle vous ajoutez de la levure)
- Fromages divers : féta, anthotyro, gruyère, regatto (tout ce que vous pouvez avoir dans votre frigo)
- poivre


Ecraser à la fourchette la féta et raper les autres fromages.
Battre le beurre ( et ajouter alternativement le lait et la farine. Ajouter les oeufs et le yaourt. À la fin, ajouter le fromage et le poivre , bien mélanger.
Mettre le mélange dans un plat allant au four (type pyrex),
saupoudrer de gruyère pour bien gratiner.
Cuire au four à 180° pendant environ une demi-heure jusqu'à ce que la gâteau gonfle et qu'il ait une belle couleur dorée.

samedi 7 août 2010

ZAKYNTHOS, ILE DE LA TORTUE

Nous voici donc arrivés à bon port.

Voyons ce port : A première vue, il ne m'emballe pas. Rien avoir à voir avec l'arrivée sur l'île de Skiathos ou de Skopelos. Un peu triste, à la limite de la ZI. Je n'y retrouve pas le côté vacances, l'image typique de la Grèce quoi ! Je serai presque déçue ... j'espère que cela ne va pas durer (j'ai la méchante tendance à ne pas me tromper dès ma première opinion...).

Nous avons choisi après maintes recherches sur le net et grâce aux conseils de quelques amis, la côte sud-est de l'île et le village d'Argassi.

Argassi est situé dans la partie de l'île où on peut trouver les plus belles plages, protégées, dans le parc naturel de l'île, pour la protection de la tortue Caretta caretta, emblème et fierté sans aucun doute de l'île.

Argassi


Banlieue touristique de Zante puisqu'on peut l'atteindre en 6-7 mn depuis le port de Zante, Argassi est le premier village que nous rencontrons après la ville. Sa plage est cependant très décevante, quasiment "squattée" par les hôtels et résidences : un essai de balade pour la découvrir nous a laissé sur notre faim. Successions de minuscules plages de cailloux (même pas des galets!), elles sont très mal entretenues et par endroits très sales. Preuve en est la plupart des hôtels ou restaurants, squatteurs en puissance, ont transformé leurs terrasses en plages gazonnées, certainement plus au goût du touriste étranger, anglais pour sa majorité.

Le long de la plage, à l'entrée de la ville, pour pourrez aller admirer les vestiges du pont de pierre en arc, datant de 1885. J'ai été malheureusement déçue car ce vieux petit pont n'est pas indiqué (sinon sur les guides touristiques) et très mal entretenu et ressemble plus à un endroit pour y déposer ses ordures ! Quel dommage... d'autant plus que juste à côté il y a des hôtels qui ne semblent pas gênés par cet état.

Hébergement à Argassi :
Vous n'aurez que l'embarras du choix. Entre hôtels, résidences, chambres à louer, pour tous les âges et toutes les bourses. Notre choix s'est porté sur un hôtel en peu sur les hauteurs (pour éviter le bruit) : Hôtel Edelweiss (www.edelweisszante.gr). Hôtel très sérieux, très propre, à des prix très raisonnables. Service remarquable, les propriétaires sont charmants.

Argassi, Hôtel Edelweiss (Zakynthos - Zante)

Manger à Argassi :
Ici aussi vous n'aurez que l'embarras du choix. De la taverne grecque (Ta Asteria - Stars, je vous le recommande), au restaurant italien (chez Rozario et son superbe restau italien : La Dolce Vita), en passant par les fast-foods et autres restaurants asiatiques ainsi que les simili tavernes, pour le touriste anglais, qui servent des plats du jour spécial touriste : salade grecque, souvlaki pour 4,50 euros (j'ai pas essayé!). Je suis trop friande des spécialités grecques.

Argassi

Pour reprendre certaines descriptions de la ville, voici ce que j'ai trouvé (en anglais sur internet) :
Argassi est l'une des zones touristiques les plus populaires de l'île de Zakynthos et a pour toile de fond le Mont Skopos (: jolie petite montagne qu'on peut explorer à pied).

Le tourisme à Argassi a
considérablement augmenté ces dernières années en raison du fait qu'il est à proximité de la ville de Zakynthos et peut être atteint à pied par les plus téméraires. La ville s'étend sur un kilomètre, le long de la route côtière, et est parfait pour les jeunes.

La plage est étroite, faite de sable et de galets (: des cailloux!) et est étalée sur toute la longueur de la station balnéaire (: je les cherche encore ...), de sorte que vous n'êtes jamais loin de la mer (: ça c'est vrai!).

Argassi combine les meilleures caractéristiques pour le tourisme. Elle a une grande variété de bars, restaurants, discothèques et boutiques attirant des personnes de tous âges, en particulier les parents d'adolescents (: imaginez une rue remplie de pubs, superettes, tavernes anglicisées,
fast-foods et magasins de souvenirs. Sans oublier les pseudos agences qui vous vendent les excursions vers la plage du Naufrage et les grottes bleues, ainsi que des découvertes de la tortue Caretta caretta). Le principal centre est dense ce qui lui donne une atmosphère animée alors que l'extérieur du centre-ville tend à être beaucoup plus calme et relaxante ( : heureusement, ce village est relativement calme et familial). Près de la station balnéaire animée de Laganas (: à éviter!) et à distance de marche ville de Zakynthos, si vous avez envie d'un changement de scène.

Trouver Argassi sur Google Map
http://maps.google.com/