dimanche 28 mars 2010

LES MAGASINS A L'HEURE PASCALE

Sachez qu'à partir du lundi 29 mars et pendant toute la semaine sainte, les horaires des magasins et supermarchés se mettent à l'heure pascale. Et l'heure pascale n'est pas de tout repos, car comme pour la période de Noël et du Jour de l'an, les magasins suivent des horaires prolongés.

A Athènes, par exemple, du Lundi au Jeudi Saint, vous pourrez faire vos courses de dernière minute pour vos filleuls et filleules, de 9 heure à 21h00 le soir, journées non-stop.

Si jamais, vous n'avez toujours pas fait vos courses d'ici vendredi : Pour la journée du Vendredi Saint, les magasins n'ouvriront qu'à partir de 13h00 et jusqu'à 19h00.

Le samedi Saint, tout est ouvert de 9h00 à 15h00. Attention dernière limite !

Le dimanche de Pâques et lundi de Pâques les magasins seront fermés. Par contre pour le dimanche de Pâques les boulangeries et quelques tavernes grilleront l'agneau pour ceux qui n'ont pas la place ou le temps de le faire.



dimanche 7 mars 2010

http://www.megatv.com/megagegonota/summary.asp?catid=17573

http://www.megatv.com/megagegonota/summary.asp?catid=17573&subid=2&pubid=6361747

Posted using ShareThis

GRECE-FRANCE ALLIANCE, TOUJOURS D'ACTUALITE

Grèce-France-Alliance est l'emblème des relations franco-grecques.Toujours d'actualité. A jamais.

La France est l'alliée réelle de la Grèce et je peux dire aujourd'hui que je me sens fière d'être française dans ce pays qui est devenu ma seconde patrie.

Fière et rassurée car cette semaine a été une semaine très dure pour la Grèce et les Grecs.

Le sens des mots et la symbolique de la visite de Georges Papandréou à Paris, le soutien ouvert et franc de notre pays envers la Grèce soulagera le pays tout entier, pleinement conscient des dures épreuves qui l'attend, surtout après les nombreuses attaques qu'elle a reçues de soit-disants partenaires européens.

Solidarité, solidarité des peuples, soutien de notre monnaie commune.

''C'est ça l'Europe''. Merci Monsieur le Président.

N'oublions jamais que chacun peut se trouver dans la situation économique que traverse la Grèce. Ne jamais sous-estimer les spéculateurs et charognards.

Il est de notre intérêt à tous que la Grèce puisse revivre normalement avec un rythme de croissance satisfaisant. Que cela nous serve de leçon.

jeudi 4 mars 2010

PAS BESOIN DE VOTRE SYMPATHIE ET ENCORE MOINS DE VOTRE ARGENT

Le message est clair. Les déclarations orthodoxes.

La Grèce n'a besoin ni de votre sympathie, ni de votre argent. Elle ne perdra pas sa dignité, vous n'écraserez pas sa fierté et ne prendrez encore moins sa liberté.

Le premier ministre ne cesse de le répéter : "«Δεν ζητάμε ούτε ένα ευρώ από τους Γερμανούς φορολογουμένους» (Nous ne demandons pas un seul euro des contribuables allemands).
Mais ceux-ci insistent et persignent. Pourquoi un tel entêtement ? Pourquoi déclencher des polémiques ?

Tout d'abord, ce fameux article paru dans un magazine allemand il y a quelques jours - plus qu'offensant.

Puis l'offense du jour : Deux députés allemands suggèrent à la Grèce de vendre leurs îles pour combler ses dettes. Allons bon ! et le Parthénon en option !!!

Envisageons que la Grèce vende ses îles : Que voulez-vous en faire ? Impossible pour vous, peuple pur et dénoué de tout soupcons, de survivre dans cette jungle qui est la Grèce.

La Grèce n'est pas un pays pour vous : C'est un pays sale, mal tenu, rongé par la corruption, habité de Grecs rugissants, rustres ; qui ne savent pas manger, boire, se tenir en public, cassent des assiettes en dansant le zembetiko ... La mer y est belle, chaude et salée. Le soleil est brillant et brûlant.
Ne vous donnez surtout la peine d'acheter ces quelques 6000 îles, vous ferez une très mauvaise affaire !


Trève de plaisanterie.
Mais où est la solidarité européenne ? Mme la chancellière, ne pouvez-vous pas contenir vos chiens ?

mercredi 3 mars 2010

LE JOUR OU LA GRECE S'EST ARRETEE DE RESPIRER


Non détrompez vous, ce n'est pas vendredi 13 ou mardi 13,
aujourd'hui nous sommes le mercredi 3 mars.

Le jour où la Grèce s'est arrêtée de vivre.

Le jour où la Grèce s'est arrêtée de respirer.

Les Grecs apprennent avec horreur les mesures qui sont prises pour le sauvetage de l'économie de leur pays.

Voici le prix de ces années d'insouciance et d'irresponsabilité. L'Etat ne sera peut-être même pas en mesure de payer les fonctionnaires. Alors il faut couper, rogner, ronger.

Tels des sangsues le sang va être bu.

Certes, les mesures prises sont certainement indispensables mais allez expliquer à ces retraités aux 450 euros mensuels que leurs retraites seront gelées.

Massacre à la tronçonneuse dans le salaire des fonctionnaires

Allez donc expliquer à ces ménages qui ont eux aussi un budget et se sont engagés dans des dépenses de survie, que leurs primes seront amputés de quelques 30%. Les salaires des fonctionnaires (pour l'instant seuls les fonctionnaires sont concernés mais ne vous faites pas de souci, le secteur privé ne devrait pas être épargné !!!) non seulement sont gelés mais ils sont réduits. Du jamais vu !

Tu ne boiras point - tu ne fumeras point

Ne parlons pas de la hausse des taxes, tva et autres : La TVA est augmentée, des taxes supplémentaires sont appliqués aux alcools boissons (+ 20%), essence et diesel.
Terminé l'ouzo ... réglé le problème des fumeurs grecs ... Auront-ils les moyens de boire et de fumer ?


Taxer Dieu et la crème

Hausse des impôts, suppression des exonérations données aux entreprises, hausse des impots sur les grosses fortunes (enfin!), l'Eglise sera - enfin !!! - taxée (il était temps!).

Un paquet de mesures taillé sur mesure

Des mesures très dures imposées aux salariés au nom de la solidarité nationale. Alors que la fonction publique avait toujours été un but dans la vie, aujourd'hui c'est une plaie d'être fonctionnaire.

Mais ou sont les responsables ?

"Les petits voleurs sont pendus, les grands sont salués."

Ou sont-ils ces bandits qui ont mis la Grèce dans cet état ?
Ne me dites pas que ceux qui vont payer la crise aujourd'hui sont responsables des finances de l'Etat !