vendredi 19 juin 2009

JOUR - 1 : L'ACROPOLE DEVOILE SON MUSEE

A moins de 24 heures de l'inauguration officielle du nouveau musée de l'Acropole, Athènes vit au rythme olympique.

Des affiches ornent les rues, les bus et trolleys sont décorés aux couleurs du nouveau musée, les rames du métro de même.

Demain c'est le grand jour. Après les JO d'Athènes, le souhait et la vision de Mélina Mercouri enfin s'exaucent.

La grande Mélina Mercouri et Jules Dassin avaient rêvé de cet immense projet. Elle avait souhaité que ce musée à la hauteur de l'histoire soit installé dans le quartier de la rue Makrygianni, aux pieds même du Parthénon. Lui après la disparition de sa compagne, s'était dévoué entièrement à la construction du nouveau musée et à la restitution des frises du Parthénon. Ensemble, ils ont créé la Fondation Mélina Mercouri. Il a continué seul, sans sa muse. Il ne seront pas là demain.

Dans ce superbe musée flambant neuf, il y a une salle... elle est vide ... elle attend le retour des fameuses frises en marbre du Parthénon.La Grèce réclame officiellement leur retour depuis 1989.

Mélina s'était enflammé, elle la Grecque au verbe haut. Elle s'est battu pour ce retour des frises et après elle une chaine humaine s'est engagé pour le même combat, un mouvement international.

Alors demain, nous assisterons en direct pour ceux qui ont la possiblité de voir en direct sur les chaînes publiques, à la cérémonie solennelle de l'inauguration du nouveau musée de l'Acropole.

Vous n'êtes pas en Grèce ? Vous n'avez pas un satellite de réception pour les chaines grecques ? vous pourrez voir sur internet en direct, l'inauguration du musée sur le site du nouveau musée : ici

A partir du 24 juin 2009, le musée fonctionnera normalement. Jusqu'au 31 décembre de cette année, le tarif d'entrée est fixé à 1 euro par personne (exceptionnel !!!). Vous pouvez acheter vos billets directement au musée ou pré-acheter sur le site internet du musée. Préférez la deuxième solution, car il paraît que les billets partent "comme des petits pains".

Le nouveau musée de l'Acropole sera ouvert tous les jours, sauf les lundis, de 8 heures à 20 heures (heure limite d'entrée à 19h30).



Site du nouveau musée de l'Acropole : www.theacropolismuseum.gr
Site de la Fondation Mélina Mercouri : www.melinamercourifondation.org.gr

samedi 6 juin 2009

ELECTIONS EUROPEENNES EN GRECE : POLLUEURS

Vous saviez qu'hier, 5 juin 2009, c'était la Journée mondiale de l'Environnement ???

Je suis sûre que, comme moi, circulant au centre d'Athènes, vous ne vous en êtes même pas aperçus. En plein coeur de la période électorale, aucun des partis politiques ne s'est apparemment soucié de la distribution féroce de tracts, du collage anarchique des affiches.

Vendredi matin, 8h15, place Syntagma (place de la Constitution - place du Parlement), vous ne pouviez à peine sortir du métro. A peine sortie, éblouie par la luminosité matinale, nous sommes accaparés par des jeunes recrutés, ces jeunes qui ont tout leur avenir devant eux, essayant de se battre pour un jour meilleur : en campagne avec en mains des tonnes de papier (d'arbres), qu'ils distribuent, ils sont bien une dizaine à la sortie.

Environnement - pollution : ces tonnes de papier se retrouvent dans les poubelles, quand il y en a et quand elles ne sont pas pleines et quand le citoyen a le reflexe écologique de jeter là où il faut...

Résultat : des feuilles volantes partout, déchirées, froissées, dans les rues d'Athènes, à terre. Sans compter nos boîtes aux lettres bondées de ces tracts qui partent directement au recyclage car nous avons du en recevoir des dizaines. Les dites boîtes aux lettres sont d'ailleurs prises en otage à longueur d'année par cette pub agressive de grands supermarchés et de junk-food.

Je ne parle pas des kiosques énooooooooooooormes installés ici et là : des écrans géants avec leurs perruches en direct sur la place Syntagma qui laissaient les passants indiférents.

Alors demain dimanche on vote ... Que ferons-nous dans la pratique pour l'environnement ? Comment irez-vous voter ? Etes-vous loin de votre centre de vote ? Pouvez-vous y aller à pied ?

Vous irez voter dans votre village ? Pourquoi ne voter sur votre lieu de résidence et évitez ce déplacement en masse ? Avez-vous pensé aux économies que vous feriez ?

Et ne donnez pas comme excuse "c'est le seul moyen pour moi d'aller de temps en temps dans mon village ...", je l'ai entendu maintes fois ici en Grèce. Mais qui vous empêche d'y aller dans votre village ?

Etes-vous vous aussi une victime de ce système ?